Le redoublement, vraie ou fausse solution face à l’échec scolaire ?

Décidé dans de rares cas sous l'ère de la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem puis de retour sous Blanquer, le redoublement reste aujourd'hui l'exception. Jugé Inefficace et coûteux, le redoublement a été remplacé par une batterie de dispositifs d'accompagnement des élèves en difficulté.