Revenir à la rubrique : Politique

Didier Robert adresse un courrier au Président de la République

Monsieur le Président de la République, Au lendemain de votre investiture à la Présidence de la République, de la nomination du Premier Ministre et la désignation du Gouvernement, je tiens à vous adresser, au nom du Conseil régional, et en mon nom propre, mes félicitations sincères. Votre mandat s’ouvre alors que notre pays traverse depuis […]

Ecrit par Zinfos974 – le samedi 20 mai 2017 à 10H17

Monsieur le Président de la République,

Au lendemain de votre investiture à la Présidence de la République, de la nomination du Premier Ministre et la désignation du Gouvernement, je tiens à vous adresser, au nom du Conseil régional, et en mon nom propre, mes félicitations sincères.

Votre mandat s’ouvre alors que notre pays traverse depuis plusieurs années une période économique et sociale extrêmement difficile. 

Les régions d’Outre-mer ont été, dans ce contexte de crise, encore plus durement touchées que la métropole en raison même de leurs fragilités structurelles reconnues. C’est pourquoi, sans doute, elles sont aujourd’hui confrontées à une montée des populismes et des extrêmes inédite à laquelle, pourtant, ni leur histoire ni leurs cultures et les valeurs qu’elles ont en partage, ne les préparaient.

Les Réunionnais ont exprimé leur profonde désespérance, le sentiment amer de ne pas suffisamment être compris et entendus quand tant de difficultés accablent encore la majorité d’entre eux. Nous mettons tout en œuvre ici, à notre niveau, pour apporter les meilleures réponses. Mais il manque pour la réussite de notre île, comme pour l’ensemble des outre-mer, une vraie coordination des actions entre l’État, les collectivités locales et l’Europe bien sûr.

Je serai ainsi tout particulièrement attentif aux efforts qui seront déployés en faveur des Régions d’Outre-mer pour créer, enfin, les conditions d’un avenir commun, en prenant réellement en considération nos particularités et spécificités locales.

Pour La Réunion, comme vous le savez, la majorité des collectivités locales et des forces vives économiques, portent ensemble un projet alliant économie, écologie et justice sociale.

C’est bien un projet, Monsieur le Président de la République, que nous entendons faire partager.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Didier ROBERT

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.