Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Dialogue avec le petit prince

-S’il vous plait, dessine moi la planète terre !-De loin ou de prés ? De loin elle est bleue comme une orange, mais de prés..hum, c’ est compliqué. De prés il faudrait que je te dessine les guerres, les famines, une poignée de gens très très riches, des millions qui survivent dans une misère plus ou moins […]

Ecrit par zinfos974 – le lundi 27 juillet 2009 à 15H04

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

-S’il vous plait, dessine moi la planète terre !
-De loin ou de prés ? De loin elle est bleue comme une orange, mais de prés..hum, c’ est compliqué. De prés il faudrait que je te dessine les guerres, les famines, une poignée de gens très très riches, des millions qui survivent dans une misère plus ou moins grande, une masse de moutons-pas comme le tien- qui paissent dans un monde d ‘objets-les grandes personnes  appellent çà la société de consommation-. Au milieu des télés, des 4×4, des jetables, des portables des forfaits illimités ; certains  ont oublié qu’ils avaient des jambes, des pieds pour marcher, pédaler, des mains pour faire et un cerveau pour s’interroger.
-Tu me dis des blagues, ce n’est pas sérieux, je savais que les grandes personnes étaient bizarres, mais à ce point ?
-Hélas non, c’est cela, et beaucoup disent que cela va de soi, ils disent d’ un ton grave et sérieux : « c’est le progrès ».
-Mais je ne comprends pas très bien : les besoins d’un terrien, c‘est quoi ?
-Il y a les besoins fondamentaux que tu connais : sécurité, protection, avoir un toit, pouvoir se nourrir sans nuire à sa santé ni à celle d’autrui, pouvoir s’instruire, travailler, aimer, vivre en bonne santé et en bonne entente..
-Oui, et la suite ?
-Et il y a tous les autres, les pseudos, pas vitaux, mais fondements de la société de consommation. Pour faire simple, on va dire que la révolution industrielle et le système capitaliste, aidés des découvertes technologiques et de politiciens peu responsables de la chose publique ont réussi à faire croire que le bonheur n’ était plus dans le pré ni dans la responsabilité d’une rose, mais dans l’avoir, dans la consommation.
La machine à produire s’ est affolée, polluant la planète,  massacrant des travailleurs -amiante et autres produits – on va même jusqu’à affamer des populations pour que certains des pays riches puissent mettre des bio carburants dans leurs voitures .
Consommer est devenu « normal », banal, sous prétexte de progrès .
-Mais pourquoi tant de grandes personnes terriennes tombent-elles dans ce piège ?
-Oh, beaucoup de facteurs peuvent l’expliquer : le conditionnement, la facilité, la paresse, l’irresponsabilité,l’égoïsme, les alliances entre les puissants: trusts, politiciens, financiers .
-Mais il n’ y a pas de grandes personnes qui veulent que ça change ?
-Il y a celles qui ne pensent pas à demain et disent « on n’y peut rien », il y a celles qui subissent, dans la survie, celles qui consomment encore et encore ; celles à qui cela profite ,qui continuent à faire toujours plus du même et il y a celles qui disent : non le réchauffement de la planète n’ est pas un mythe, oui, le niveau des mers va augmenter d’ici 2100 entre 10 et 90 cm..
Ces mêmes personnes disent qu’il faut revoir beaucoup de choses, fondamentalement mais cela ne peut que déplaire aux « puissants » de ce monde.
-Oui, j’ ai bien vu que quelque chose ne tournait pas rond chez vous : depuis chez moi je vois vos glaciers fondre, un océan sous des hectares de plastique, je vois disparaître des animaux. Finalement, je ne regrette pas d’être resté sur ma planète.
Bon courage, salut.   

D. Mas Virapin Apou

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Invitation à l’attention de Madame Geneviève Guévenoux, Ministre déléguée aux Outre-mer, de la part des 42 000 signataires du Collectif Oasis Réunion

Madame la Ministre. 

Notre Collectif, qui représente les plus de 42 000 signataires du Manifeste d’Oasis Réunion, a le plaisir de vous inviter, si vous étiez sur l’île entre le 17 et le 22 avril, à venir nous rendre visite dans Les Jardins Familiaux du Chaudron à SAINT-DENIS, soit le mercredi 17 avril à 10H, soit les samedi 20 et dimanche 21 avril, à l’occasion du GRAND NETTOYAGE DE LA RÉUNION que nous organisons en célébration de la Journée Mondiale de la Terre 2024. 
Le petit spot vidéo d’une minute visible à ce lien  en fait une courte mais « intense » présentation.