Revenir à la rubrique : Faits divers

Deux avions d’Air Austral et de la Yemenia manquent de se percuter

Un accident a été évité de justesse, mardi matin, entre un avion de la Yemenia Airlines et un appareil de la compagnie Air Austral. Cet incident s'est produit au large de la côte nord de Madagascar à près de 36.000 pieds d'altitude.

Ecrit par Julien Delarue – le mercredi 25 août 2010 à 10H39

Une catastrophe aérienne a été évitée de justesse entre un appareil d’Yéménia Airlines et un avion de la compagnie Air Austral. Le pilote d’Air Austral aurait été averti à temps par son TCAS (Traffic collision avoidance system), système d’alerte de trafic et d’évitement de collision, qu’un avion de la compagnie Yéménia se trouvait à proximité. L’incident a été immédiatement signalé à la tour de contrôle d’Antananarivo.

Le fautif serait le pilote de la compagnie yéménite. Il aurait voulu amorcer sa descente sans demander l’autorisation à la tour de contrôle d’Antananarivo. Le contrôleur malgache se serait adressé au pilote du vol d’Air Yéménia : « je vais faire un rapport contre vous« , avant de remercier le pilote d’Air Austral cinq minutes plus tard.

De son côté Air Austral, par la voix de son secrétaire général Alain Abadie, a confirmé l’information, « Effectivement, le pilote d’Air Austral a fait le nécessaire quand l’alarme de bord s’est déclenchée. Il n’a pas été surpris et cela n’a pas causé de problème particulier.  Les quelques 360 passagers à bord ne se sont rendus compte de rien. Pour nous, il n’y a pas d’élément particulier et on a tout simplement suivi les procédures habituelles« .

Cet incident rappelle le crash survenu le 30 juin 2009 d’un avion d’Air Yéménia, peu avant son atterrissage à Moroni, tuant 141 passagers et 11 membres d’équipage. Il y avait eu une seule rescapée, la petite Bahia Bakari âgée de 12 ans, qui avait dérivé en mer pendant près de 14 heures.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.