Revenir à la rubrique : Société

Crise du logement : « Plus on est pauvre et moins on a droit au logement social », dénonce le PS

Alors que les Réunionnais sont de plus en plus confrontés au manque criant de logements sociaux, la situation risque de perdurer si rien n'est fait en plus haut lieu. Lors d'un point presse donné ce mardi, le bureau fédéral du PS appelle l'État à revoir ses différents dispositifs dont notamment les critères d'accès pour être éligible à la loi DALO (Droit au logement opposable)

Ecrit par S.I – le mercredi 04 octobre 2023 à 11H16

Logement : Une « bombe sociale » selon le président d’Action Logement

Sur l’île, la demande de logements sociaux est répartie comme suit : sur les 40.850 demandes enregistrées l’an dernier (chiffres arrêtés en mars 2023 ; en hausse de 10% par rapport à 2022) seuls 6.000 ont trouvé preneurs. Plus d’un tiers de ces 40.000 demandes concernait le territoire de la Cinor (historiquement la zone de l’île la plus fournie en logements sociaux), 10.000 sur le territoire du TCO et 7.000 pour la Civis.

Cette accélération de demandes de logement non-satisfaite risque de durer du fait du faible nombre de logements sociaux construits chaque année dans l’île, notamment dans l’Est et l’Ouest. Selon la dernière synthèse de la fondation Abbé Pierre, près de 4 Réunionnais sur 10 sont touchés par la crise du logement. 75.000 personnes souffrent de mal-logement, les femmes étant la population la plus exposée à la précarité économique et sociale.

Les causes sont multiples, rappelle le secrétaire PS de la section de Sainte-Marie, Olivier Difernand, à commencer par le coût du foncier et l’inflation du prix des matériaux (les prix du béton et de l’acier ont été multipliés par trois depuis 2020), les opérations non-vertueuses économiquement pour les opérateurs ou encore les mobilités pour affiner les matériaux. Pour sortir de ce cercle vicieux, il est important pour le PS de « concilier logement frugal et abordable à La Réunion ». « Les habitants de Sainte-Marie s’approprieront différemment leur logement social que ceux du Tampon par exemple et vice-versa. Les modèles qui sont proposés actuellement par les bailleurs devraient être adaptés aux attentes des Réunionnais tout en ménageant notre territoire et en respectant l’écosystème dont nous dépendons », clame un des porte-paroles du PS. « Une frugalité avec la matière » importante pour le jeune homme qui prend pour exemple l’utilisation de plus en plus poussée d’isolants biosourcés, « qui connaissent aujourd’hui un bond de 10% de parts de marché par rapport à l’an dernier ».

Revoir les critères d’éligibilité à la loi DALO

Outre la question des matériaux, celle des énergies et de la technicité des constructions sont également appelées à évoluer, « avec un accent mis sur la ventilation naturelle qui permettrait in fine de réduire la consommation des ménages ou encore l’utilisation de techniques non-polluantes pour l’entretien des immeubles ».

Élu à la mairie de Saint-Denis et en charge de la question du logement, Jean-Max Boyer rappelle que le chef-lieu connaît un volume de construction de logements sociaux « hors-normes » comparé aux autres communes de l’île. La capitale fait en effet partie des 8 communes de l’île à respecter la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU), la plupart urbaines et situées sur le littoral. Mais ce qui l’inquiète particulièrement, c’est le nombre de plus en plus important de femmes isolées « qui à la suite d’une séparation ne peuvent pas avoir de logements ». « Nous en avons de plus en plus hébergées chez des proches et les bailleurs intiment à ces femmes qu’il faut un jugement devant le tribunal pour bénéficier d’une attestation. Le temps que ce jugement se fasse, les femmes restent sans domicile. Plus on est pauvre et moins on a droit au logement social, je trouve ça dommageable », déplore-t-il.

Jean-Max Boyer souhaite que l’Etat revoie sa copie concernant la loi DALO  (pour « Droit au logement opposable » ; qui reconnaît un droit au logement décent et indépendant aux personnes en difficulté), notamment ses critères d’éligibilité. « Sur 331 DALO attribués l’an dernier, on a eu environ 14% de personnes qui percevaient un revenu de moins de 500 euros mensuels. On voit que la précarité ne facilite pas les choses, couplée à la hausse des prix des logements. De plus, une personne éligible au DALO ne signifie qu’elle obtiendra rapidement un logement : à La Réunion, une personne qui n’a pas de logement doit attendre en moyenne 5 ans pour être labellisée DALO, contre 9 mois en Corrèze », glisse-t-il en guise de conclusion.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
17 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

VivaTech : La Réunion en force au plus grand salon du monde pour les nouvelles technologies

La Région Réunion envoie une forte délégation de représentants de 10 startups participer au salon international VivaTech qui s’ouvre demain matin porte de Versailles à Paris.
Il s’agit du plus grand salon au monde en matière de nouvelles technologies, qui est même passé devant le CES de Las Vegas, et il accueillera encore cette année des intervenants de très grande qualité. Et notamment beaucoup de fonds d’investissements à la recherche de sociétés à financer. Exactement ce que recherchent nos startups locales…

Don du sang : Planning des collectes du mardi 21 au samedi 25 mai

L’Etablissement Français du Sang La Réunion- Océan Indien met à jour son planning de collectes de sang organisées du mardi 21 au samedi 25 mai 2024 (report de la collecte prévue le 22/05 à la mairie de St-Louis à une date ultérieure et prolongation des horaires de la collecte de Carrefour Roquefeuil St-Gilles les Bains ce 22/05)?