Revenir à la rubrique : Faits divers

Cour d’appel: Retour en prison pour la jeune mule aux 13 kilos de cannabis

Interpellée par la douane à son arrivée à l’aéroport Roland Garros, en provenance de Paris, [la jeune femme de nationalité belge avait été jugée dans le cadre de la comparution immédiate le 8 avril dernier]urlblank:https://www.zinfos974.com/%E2%96%B6%EF%B8%8F-%E2%80%8B%E2%80%8BLa-mule-belge-condamnee-a-2-ans-de-prison-et-a-une-amende-de-60000_a139231.html . Voyageant avec 13 kilos de résine de cannabis dans ses bagages pour une valeur de 100 000 euros, elle avait écopé […]

Ecrit par – le jeudi 08 août 2019 à 10H46

Interpellée par la douane à son arrivée à l’aéroport Roland Garros, en provenance de Paris, [la jeune femme de nationalité belge avait été jugée dans le cadre de la comparution immédiate le 8 avril dernier]urlblank:https://www.zinfos974.com/%E2%96%B6%EF%B8%8F-%E2%80%8B%E2%80%8BLa-mule-belge-condamnee-a-2-ans-de-prison-et-a-une-amende-de-60000_a139231.html . Voyageant avec 13 kilos de résine de cannabis dans ses bagages pour une valeur de 100 000 euros, elle avait écopé de 2 ans et demi de prison et une amende de 60 000€ assortis d’un mandat de dépôt.

La jeune mule a très vite décidé se présenter devant la cour d’appel afin d’obtenir une peine plus légère. Le Parquet estimait qu’elle l’était déjà, ayant requis 3 ans de prison.

Ce jeudi matin, la femme de 19 ans a donc à nouveau expliqué le fonctionnement du réseau et avoué, cette fois-ci, savoir qu’il s’agissait bien de stupéfiants dans la valise. « Mais je ne savais pas quoi exactement ». Comment perdre des points en avouant que cela lui était égal de transporter des drogues dures et dangereuses. « Je ne pensais pas à tout ça mais à l’argent ». À la rue, la jeune en rupture familiale se voyait dormir au chaud avec les 2000 euros qu’elle comptait gagner.

Cinq mules sur un vol

Car le fonctionnement était celui là: une semaine de « formation » – « où on nous vend du rêve et nous rassure »– , 1000 euros de frais de séjour et 2000 euros au retour pour les mules qui devait ramener 35.000 euros en métropole. Elles étaient à priori cinq sur le même vol: trois transportant de la marchandise et deux sans rien. « Si l’une se fait prendre, les autres ne ramènent pas les 35.000 euros car c’est trop risqué », explique-t-elle devant la barre. De précieuses informations afin de tenter d’enrayer ce nouveau trafic qui surgit sur l’île. Pour le président de la cour, il y a « une arrivée massive et régulière depuis l’année dernière ». Il poursuit: « Il y a six ans, je disais comme La Réunion avait la chance de ne pas connaître les drogues dures ».

L’avocat général le rappelle également: « les trafiquants sont conscients qu’il y a un marché à prendre ». Et les jeunes femmes vulnérables aux casiers judiciaires vierges sont les proies les plus évidentes.

« En moyenne 15 kilos de résine de cannabis par mois, soit 100 kilos depuis décembre »

Pour ce qui est de la résine de cannabis, les saisies des douanes se faisait par grammes auparavant. Depuis décembre, ce sont plusieurs kilos à chaque fois. « En moyenne 15 kilos par mois, soit 100 kilos depuis décembre », précise-t-elle.

La justice fait donc des mules qu’elle parvient à condamner, des exemples. L’avocat général n’a donc pas apprécié cette demande de peine « encore plus légère » de la détenue et a requis 4 ans de prison ferme. Réalisant peut-être sa maladresse, les larmes ont coulé le long des joues de la jeune femme et la panique s’est affichée sur son visage. Elle assure vouloir rentrer en Belgique chez sa mère et reprendre ses études.

Ce ne sera pas pour tout de suite; elle a finalement vu sa peine de 2 ans et demi confirmée. Elle l’a, en quelque sortes, échappé belle.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.