Revenir à la rubrique : Faits divers

Coup de feu sur sa compagne: L’homme mis en examen

Alors que la jeune femme enceinte, victime d’un coup de fusil de son compagnon et amputée du bras gauche, récupère à l’hôpital, ce dernier a été mis en examen ce dimanche, selon linfo.re. L’homme est accusé de « violences avec une arme sur personne vulnérable ayant entraîné une mutilation » et encourt 15 ans de réclusion criminelle. […]

Ecrit par . – le dimanche 01 février 2015 à 15H20

Alors que la jeune femme enceinte, victime d’un coup de fusil de son compagnon et amputée du bras gauche, récupère à l’hôpital, ce dernier a été mis en examen ce dimanche, selon linfo.re.

L’homme est accusé de « violences avec une arme sur personne vulnérable ayant entraîné une mutilation » et encourt 15 ans de réclusion criminelle.

Lors d’une dispute dans leur appartement à Saint-Denis, l’homme aurait tiré sur sa compagne d’une vingtaine d’années vendredi soir.

Il a été placé en détention provisoire. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

RN2 de Saint-André : Accident dans le secteur de Petit Bazar

Sur la RN2 à Saint André, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur de Petit Bazar, la route a été fermée à la circulation en milieu de matinée dans le sens Nord/Est avec une déviation par la bretelle de sortie de l’échangeur, et la RN2002. Un sur-accident est ensuite survenu. La route a finalement pu être rouverte à la circulation en fin de matinée.

Prise illégale d’intérêts : Condamné, Olivier Rivière échappe à l’inéligibilité

En octobre 2020, Olivier Rivière était condamné en première instance pour prise illégale d’intérêts et concussion. Contestant tout, le maire de Saint-Philippe avait été rejugé en appel à sa demande. Le 25 mars 2021, il était condamné à trois ans d’inéligibilité et à huit mois de prison avec sursis en appel et annonçait son pourvoi en cassation qui a prospéré. Ce jeudi, alors que les mêmes peines ont été proposées à la cour, il n’écope pas d’inéligibilité, mais de huit mois de prison avec sursis et de 10.000 euros d’amende.