Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

[Communiqué du PLR] Condamnation d’André Thien-Ah-Koon : l’heure est au renouvellement générationnel pour Le Tampon

Ce jeudi 23 mai, la section PLR du Tampon a pris connaissance du verdict du Tribunal de Saint-Pierre, qui a condamné le maire actuel du Tampon, André Thien-Ah-Koon, à une peine de 5 ans d’inéligibilité avec exécution provisoire. Une décision qui incite la Section Pour La Réunion du Tampon à appeler à un changement de cap pour la commune.

Ecrit par N.P. – le jeudi 23 mai 2024 à 10H18

Ce jeudi 23 mai, la section PLR du Tampon a appris le verdict du Tribunal de Saint-Pierre condamnant l’actuel maire du Tampon André Thien-Ah-Koon à une peine de 5 ans d’inéligibilité avec exécution provisoire.

Ce jugement vient fermer un cycle de plus de 40 ans où André Thien-Ah-Koon a été maire du Tampon avec quelques discontinuités.

Si nous considérons que ce jugement offre l’opportunité d’un renouvellement générationnel et politique pour la ville, nous ne nous réjouissons pas de la condamnation d’un homme.

Malgré des divergences politiques certaines, nous reconnaissons à Monsieur André Thien-Ah-Koon un dévouement exemplaire au service de sa ville. De 1983 à 2024, le Tampon a connu un essor certain et l’engagement d’André Thien-Ah-Koon y est pour beaucoup.

Toutefois, bien que nous saluions le travail accompli, nous considérons que l’heure est désormais venue de changer d’équipe à la tête de la ville pour répondre aux besoins de la population, à la réalité de notre territoire, donner un nouveau souffle et de l’éthique à la gestion communale.

Désormais, en 2024, il est temps de redonner vie à la démocratie, de redonner la parole aux Tamponnaises et aux Tamponnais. Nous considérons que les citoyens sont les mieux placés pour construire un programme, des projets, des mesures concrètes qui répondent aux besoins de la population.

Engagée au sein d’un travail d’union pour construire un avenir meilleur pour Le Tampon, la section PLR du Tampon, avec les groupes d’actions France insoumise du Tampon ainsi que des représentants de différentes associations, collectifs et organisations politiques, travaille activement à préparer l’avenir pour notre ville.

Nous invitons les citoyens désireux de bâtir une ville moderne, adaptée à la réalité de notre environnement à se retrouver pour porter un projet construit par les Tamponnais pour les Tamponnais.

Section POUR LA RÉUNION du Tampon

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives : Huguette Bello dénonce l’accord partiel à gauche et appelle à l’union

Au lendemain de l’annonce d’un accord partiel concernant les candidatures pour les législatives anticipées à La Réunion, Huguette Bello, présidente de la Région Réunion, accompagnée de cinq députés et du secrétaire général de PLR, Emmanuel Séraphin, a lancé un appel pressant à l’union de la gauche, sous la bannière du « Nouveau Front Populaire ».

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.

Michel Vergoz : « Le sursaut, c’est maintenant »

Le président du Mouvement politique Trait d’Union, Michel Vergoz, livrait ce jeudi son analyse sur les résultats des élections européennes qui a confirmé la forte poussée du Rassemblement national (RN). Soutien de la majorité présidentielle, le président du Mouvement politique Trait d’Union (MPTU), qui reconnait que la majorité présidentielle a été ébranlée par les résultats de ce scrutin, assure néanmoins que la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron est décision « salutaire » pour l’avenir du pays.