Revenir à la rubrique : Société

« Coeur et Conscience » : Un repas pour parrainer un enfant de Diego Suarez

"Cœur et Conscience", une association internationale d'aide à l'enfance, invite les Réunionnais qui souhaitent parrainer un ou des enfants de la Grande Ile, à venir partager un repas ce dimanche 13 décembre chez le "chef Hugo", à Pont Payet, à Saint-Benoît.

Ecrit par Karine Maillot – le mardi 08 décembre 2009 à 15H52

Une conférence de presse était organisée ce matin au Chaudron par l’association « Coeur et Conscience ». En présence de Miss Réunion, Kim-Hoa Barutaut, l’association a présenté son nouveau projet : Offrir un avenir aux enfants les plus défavorisés de Diego Suarez, une des régions les plus pauvres de Madagascar, en leur donnant « accès à une instruction de qualité et en les sensibilisant aux valeurs universelles de respect, tolérance, solidarité, fraternité… », explique Brenda Guidi, vice-présidente de Cœur et Conscience Paris.

Kim-Hoa Barutaut n’a pas attendu d’être Miss Réunion pour se sentir concernée par la pauvreté de notre île voisine. Cela fait maintenant deux ans qu’elle soutient l’association « Cœur et Conscience ». « Lorsque j’ai rencontré les enfants de Diego Suarez, ils étaient heureux et souriants, même s’ils ne possèdent pas grand chose… J’ai été touchée par leur gentillesse », explique la jeune fille qui n’a pas hésité à venir faire profiter l’association de sa notoriété. 

L’association compte conquérir au moins 150 parrains ce dimanche 13 décembre au restaurant « Chez Hugo » où le rendez-vous est donné à midi. Le restaurant est situé Pont Payet, 8 km au-dessus de Saint-Benoît sur la route des Plaines. Une délégation des équipes sur place à Diego Suarez sera présente et témoignera aux parrains et futurs parrains, les actions entreprises. « Ce sera une occasion de rencontre et de partage », assure Brenda Guidi.

« On travaille dans la transparence »

L’association « Cœur et Conscience » existe depuis maintenant trois ans et parraine 315 enfants. Sa principale source de financement est le parrainage. Elle se fixe comme objectif de mettre en place des actions en partenariat avec plusieurs associations reconnues pour la qualité de leur action, et des programmes qu’elles développent.

« On travaille dans la transparence », précise Brenda Guidi. Toutes les transactions financières et les actions sont visibles sur le site coeuretconscience.org. Toutes les opérations sont d’ailleurs validées par un expert-comptable.

« Devenir des citoyens responsables du monde de demain »

L’équipe locale, composée essentiellement de salariés malgaches, travaille en collaboration avec une sélection d’écoles, et avec le Ministère de la protection de la petite enfance et des responsables pédagogiques. Ils ne rechignent pas à travailler d’arrache-pied pour que les enfants de ce beau pays puissent avoir accès à un minimum de savoir et d’instruction, et « devenir des citoyens responsables du monde de demain ».

« Nous travaillons avec le programme Living Values », initié par l’Unicef en 1996 et soutenu par l’Unesco, qui a été élaboré par des pédagogues de tous les continents. Le service social de l’association établit « un suivi local et pédagogique sur la base d’enquêtes sociales de terrain ».

Un programme de lutte contre la faim et la malnutrition

L’organisation non-gouvernementale (ONG) a aussi mis en place un programme de lutte contre la faim et la malnutrition. Grâce aux aides des généreux donateurs, elle a les moyens de distribuer des denrées et compléments alimentaires, ce qui offrent la possibilité aux enfants parrainés de pouvoir manger deux fois par jour, un privilège…

Œuvrer dans le domaine sanitaire

L’objectif pour l’année qui arrive est d’œuvrer dans le domaine sanitaire cette fois. La volonté est de subvenir aux coûts de fonctionnement d’un cabinet dentaire « qui a été offert par un couple métropolitain à Diego Suarez » et donner aux enfants l’accès à un suivi médical. L’agrandissement et l’équipement de cette nouvelle structure permettra aussi d’informer les parents sur la santé reproductive et la planification familiale, tout un programme.

Vous pouvez réserver pour le repas au 0692 85-54-13. Le tarif est de 24 euros pour les adultes et 14 euros pour les enfants ( < 5ans).

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.