Revenir à la rubrique : Communiqué

Clap de fin pour la 11ème édition du FERIIR, laboratoire et vitrine de l’improvisation théâtrale à La Réunion

Dans un communiqué, la Ligue d'improvisation réunionnaise revient sur le festival qu'elle a organisé du 5 au 9 décembre.

Ecrit par N.P – le samedi 09 décembre 2023 à 15H43
Photo LIR

Le communiqué :

Du mardi 5 au samedi 9 décembre, la Ligue d’improvisation réunionnaise (LIR) organisait comme chaque année en décembre le FERIIR, festival international d’improvisation théâtrale de La Réunion. A travers ce festival créé en 2012, la LIR démontre sa volonté de recevoir des troupes internationales afin de partager l’impro sous toutes ses formes, avec elles, pour et avec le public de La Réunion.

Durant 5 soirées, 20 spectacles ont été offerts à un public venu toujours plus nombreux, avec plus de 2400 places vendues à quelques heures de la fin du festival, soit un taux de remplissage des salles de 97%. Les spectateurs ont ainsi pu découvrir différentes formes d’improvisation dans les salles de Léspas culturel Leconte de Lisle, du café culturel La Cerise et du musée Stella Matutina.

Qu’il s’agisse de créations originales proposées par les 4 invités internationaux de l’édition 2023 ou de spectales péï proposés par les improvisateurs et improvisatrices de la LIR, le public petit et grand a pu découvrir ou redécouvrir différentes formes d’improvisation théâtrale : formats longs, matchs, saynètes, duos… Comiques ou dramatiques, en kréol ou en français, à 2 ou à 10 sur scène… il y en avait pour tous les goûts lors cette folle semaine.

25 ateliers étaient également proposés en journée aux plus de 300 adhérents de la LIR, l’occasion pour eux de développer de nouvelles compétences et offrir au public des improvisations toujours plus recherchées, toujours plus affinées. Car on oublie souvent que bien qu’improvisé, cette forme de théâtre s’appuie sur des techniques spécifiques qui se développent tout au long de la vie du comédien.ne via des apports théoriques et pratiques.

L’enseignement et la promotion de l’improvisation théâtrale sont au coeur du projet de la LIR, association réunionnaise née en 1985 d’une arborescence de la compagnie Déclic Théâtre, basée à Trappes et importée par Thomas Gerdil (qui a entre autre, participé à la formation de Jamel Debbouze).

Au-delà du FERIIR, temps fort de l’improvisation à La Réunion, plusieurs événements sont proposés dans cet esprit tout au long de l’année par la LIR :

  • des entraînements et formations pour ses joueurs et joueuses,
    un championnat de match d’improvisation faisant s’affronter sur toute l’île des équipes toujours plus nombreuses (25 matchs adultes et 13 matchs jeunes en 2023),
  • une soirée d’improvisation annuelle sous les étoiles du Teat plein air de Saint-Gilles (le « Oui et même que », en collaboration avec les Mardis de l’impro),
  • des échanges avec d’autres ligues d’improvisation en France et à l’international,
  • des animations autour de l’improvisation théâtrale sous forme de prestations
  • et depuis 2019, des actions à destination des plus jeunes (marmailles et ados) en organisant des ateliers Impro jeunes et en participant au Trophée national d’impro culture et diversité.

Preuve s’il en est qu’après bientôt 40 ans, l’improvisation se porte bien à La Réunion, avec des pratiquant.es toujours plus nombreux.ses (nombre d’adhérents multiplié par 2 entre 2021 et 2023) et un public en attente de découvrir des formes d’improvisation sans cesse renouvelées.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».

Olympiades culturelle en Outre-mer : Mouton noir et Sa mem’mem lauréats

Le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer, le ministère de la Culture et le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ont publié les résultats de la Commission nationale qui s’est réunie le 9 janvier 2024. A La Réunion, Mouton Noir (Le Séchoir) et Sa mem’mem (Compagnie Danses en l’R) sont lauréats.