Revenir à la rubrique : Economie

Carburants à La Réunion : Découvrez les prix au 1er décembre

Découvrez les prix maximum de vente du Sans Plomb, du Gazole et de la bouteille de gaz à La Réunion à partir du jeudi 1er décembre.

Ecrit par NP – le mercredi 30 novembre 2022 à 12H38

Le Super Sans Plomb reste stable entre la mi-novembre et début décembre. Il sera donc toujours commercialisé à 1,67 euro/litre. Le prix du gazole est en baisse (-6 cts) et atteint 1,50 euro/litre à partir du 1er décembre.

Voici le communiqué de la préfecture :

Le marché mondial demeure encore impacté par les suites de la pandémie, particulièrement en Asie, les difficultés d’approvisionnement, l’inflation et les tensions géopolitiques dues à l’invasion de l’Ukraine par la Russie qui empêchent de retrouver un commerce mondial aussi fluide qu’avant.

La tension sur les marchés de l’énergie, accentuée notamment par l’arrivée de l’hiver dans l’hémisphère nord, pèse également sur l’évolution des prix à la hausse.

Les cotations mensuelles du gaz quant à elles enregistrent une hausse notable à 610 $/TM pour le butane comme pour le propane (soit respectivement + 8,93 % et + 3,39 %).

Toutefois après une période peu favorable, l’euro se renforce légèrement face au dollar (+ 3,5 %). La moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,0122 $ pour 1 € pour les carburants et le gaz, ce qui a un impact de – 3 centimes environ sur le prix des carburants.

Enfin, les taxes environnementales (CEE) sur les carburants routiers poursuivent leur augmentation (environ + 5,97%), mais sans être perceptible sur le prix final consommateur.

 

Comme le prévoit la réglementation, le Préfet fixe mensuellement les prix maximums des produits pétroliers suivants :

Supercarburant sans plomb
Gazole
Gaz de pétrole liquéfié

Ces prix maximums (toutes taxes comprises) sont calculés en trois temps :

Tout d’abord, les prix maximums hors taxe sont établis à partir d’une méthode de calcul mentionnée dans la réglementation et de données objectivables. Ils prennent en compte les coûts réellement supportés par les entreprises et la rémunération des capitaux ou, le cas échéant, de leur marge commerciale.

Dans un deuxième temps, les prix maximums toutes taxes comprises sont déterminés en ajoutant aux prix hors taxe le montant des différentes taxes applicables, notamment la fiscalité indirecte locale, dont les taux et tarifs sont déterminés par le Conseil Régional et dont les recettes contribuent au financement de la région et de toutes les communes. Contrairement à l’Hexagone, l’État ne perçoit ni TVA, ni taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur les carburants consommés à La Réunion.

Dans un troisième temps, est appliquée la remise forfaitaire financée par l’État, de 8,33 centimes par litre jusqu’au 31 décembre 2022.
L’observatoire des prix, des marges et des revenus a été informé du projet de révision des prix maximums, préalablement à leur application.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.

Au Royaume-Uni, la semaine de 4 jours séduit salariés et patrons

Un an après le terme d’une expérience grandeur nature, de nombreuses entreprises britanniques ont choisi de maintenir la semaine de 4 jours à 32 heures de travail. L’efficacité du dispositif semble aussi bien convaincre les employeurs que les salariés.