Revenir à la rubrique : Océan Indien | Société

Bousculade mortelle à Madagascar : La longue attente des proches des victimes

À l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona d'Antananarivo, des dizaines de proches de victimes patientaient encore ce samedi matin. La plupart ont passé toute la nuit devant le service des urgences à attendre des nouvelles des médecins.

Ecrit par Antoine Forestier – le samedi 26 août 2023 à 20H43
L'attente est longue pour les proches des victimes du mouvement de foule survenu devant le stade

« Mon neveu était dans la bousculade. On sait que sa petite amie fait partie des morts hier soir. Ce matin je n’ai toujours pas de ses nouvelles. Je sais juste qu’il doit passer un scanner » témoigne Fihavana avant de s’effondrer dans les bras de son voisin.

Sur les murs des urgences, trois feuilles A4 ont été collées. On peut y lire « Accident collectif à Mahamasina le 25/08/23 » avec 118 noms de victimes. Il est parfois écrit « inconnu ». Plus de la moitié des personnes inscrites sur le registre sont des mineurs. La plus jeune victime n’a que 5 ans, le plus âgé 70. Mais il ne s’agit peut-être que d’un bilan provisoire au vu de l’état grave de certains des blessés. Ils étaient un peu plus de cent à avoir été pris en charge dans cet état.

Sur place, les équipes médicales sont donc encore occupées ce samedi à gérer l’urgence.

Hier soir, le Premier ministre malgache Christian Ntsay a fait le déplacement, il évoquait alors le décès de 13 personnes.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le président de l’Ordre des médecins accusé de violences par son ex-compagne

Actuel président de l’Ordre des médecins, le docteur Benjamin Dusang fait l’objet d’accusations de violences de la part de son ex-compagne Lise François, elle-même médecin. Alors que le renouvellement des membres de l’Ordre est prévu le 21 juin, Lise François a vu sa candidature à l’élection indirectement refusée : le dossier de son binôme, le Dr Ramou Anandanadaradja, a été jugé irrecevable et rejeté par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins. Le docteur Anandanadaradja conteste son éviction du scrutin ce jeudi 20 juin devant le tribunal administratif de Saint-Denis.