Revenir à la rubrique : Société

Band cochon : « Seule la répression fonctionne, mais combien de temps va-t-on encore l’attendre ? »

Des déchets de chantiers, des détritus, de l'électroménager, et même des cadavres d'animaux dans des sacs plastique ont été trouvés par les "chasseurs de cochonneries". Le bilan hebdomadaire de Bandcochon.re, le site qui recense les dépôts sauvages, n'est pas réjouissant.

Ecrit par N.P – le samedi 18 février 2023 à 16H51

Le chemin reste long avant que notre île soit propre. Cette semaine, le bilan du site bandcochon.re fait état de 132 photos de « cochonneries » capturées dans 10 communes. 

On y trouve comme d’habitude des déchets en tout genre, allant des petits détritus à des épaves de voiture en passant par de l’électroménager et des déchets de chantier. Et comme si ce n’était pas assez choquant, même cette-fois des cadavres d’animaux jetés dans des sacs plastiques, près du golf de l’Etang-Salé.

« C’est de pire en pire », constate Jacques Aulet, à l’initiative du compte rendu hebdomadaire. « Des gravats, des véhicules hors d’usage, l’absence de respect du calendrier du collecte, l’état de la ravine du Chaudron bien connu… », énumère-t-il.

« Seule la répression fonctionne, mais on va l’attendre encore combien de temps ? », s’agace l’un des contributeurs face à un espace où la collectivité avait planté un message de sensibilisation contre les dépôts sauvages, mais qui accueille de nouveau un dépôt sauvage, à deux minutes de la déchetterie.

Petit florilège des commentaires accompagnant les photos :

-Depuis plus d’un an, 2 épaves de voiture abandonnées sur le parking de la « Résidence les Solons » (SEMAC)

-Construction hier, déchets jetés aujourd’hui en mer

-Parking école 14ème le tampon

-Devant les Calbanons de la Cafrine poubelle en tout genre, électroménagers et même une épave de voiture, ni la Civis ni la mairie ne bougent malgré nos signalements

-Gravats sur piste forestière

-Batterie automobile dans une rigole

-Un petit coin vert et hop, un dépôt de gravats de la part d’un cochon !

-Horrible dépôt sauvage permanent au beau milieu du Moufia ! Une horreur !! La vidéosurveillance, c’est programmée pour quand ici ?

-Animaux jetés dans des gonis plastique près du golf de l’Étang-Salé, à deux pas des sentiers forestiers..

-Énorme pollution des rives de la Ravine du Chaudron !

-Dépôt sauvage permanent à 1 minute à pied d’une école primaire. Halte aux cochons pollueurs !

-Dépôt sauvage à 30 secondes à pied de la plage touristique de l’Étang-Salé.

-Dépôt permanent à moins d’une minute de la déchetterie de l’Étang-Salé, où souvent il n’y a que des déchets ménagers et très peu d’encombrants !

-Dépôt sauvage permanent et toujours hors calendrier dans ce quartier des Canots à Étang-Salé. Des années que ça dure ! La déchetterie est juste en contre-bas, à 4 minutes en voiture ! Et 95% des déchets ne sont pas des encombrants ! A quand une caméra ?

-Dépôt sauvage permanent et toujours hors calendrier à l’entrée de la ville de l’Étang-Salé! Et la déchetterie est à une minute seulement !

 

Liste des communes impactées par la traque cette semaine
Commune Total
Le Tampon 49
L’Étang-Salé 38
Saint-Pierre 18
Saint-Denis 14
La Possession 3
Petite-Île 3
Saint-Paul 3
Saint-Joseph 2
Saint-André 1
Saint-Louis 1
Total 132

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] 8 000 euros offerts pour la restauration du Chemin de croix de la Chapelle Pointue

Samedi 18 mai, dans le cadre de la Nuit des musées, Allianz France a remis à Béatrice Sigismeau, vice-Présidente du Conseil départemental, qui représentait le Président Cyrille Melchior, un don de 8 000 € pour la restauration du chemin de croix de la Chapelle Pointue, au Musée de Villèle. Une cérémonie à laquelle participait également la Conseillère départementale Eglantine Victorine.

Coup d’envoi de la Marche des visibilités ce dimanche

La Marche des visibilités va s’élancer du Jardin de l’Etat, à Saint-Denis, ce dimanche après-midi à 14h. Cette quatrième édition se terminera sur le Barachois avec des prises de parole et performances artistiques. Le Mois des visibilités doit, lui, s’achever le 25 juin prochain.

Le prix des oignons péi flambe sur les marchés

Depuis le mois dernier et l’interdiction par l’Inde de toute exportation de sa production d’oignons, les familles réunionnaises versent une larme à chaque fois qu’elles doivent s’approvisionner. Un lecteur de Zinfos974 nous a ainsi fait parvenir une photo prise samedi sur le marché de Saint-Pierre, où le prix de l’oignon péi, certes bien meilleur que son cousin indien, se négocie à 18 euros le kilo !

« L’histoire de la Buse est assez emblématique de la carrière d’un pirate de l’époque »

Si le mythe réunionnais du trésor de la Buse se nourrit depuis plusieurs décennies des nombreuses annonces, jamais confirmées, de découverte d’une potentielle cache secrète, Charles-Mézence Briseul estime qu’il faut rompre avec la coutume de la chasse au trésor et privilégier une archéologie de la piraterie. L’auteur de « La Buse, la biographie du plus grand pirate français » souligne par ailleurs que les rares éléments tangibles disponibles témoignent des difficultés financières du marin calaisien après le célèbre pillage de la Vierge du Cap.