Revenir à la rubrique : Politique

Attaque d’un fourgon pénitentiaire dans l’Eure : Hommage de Marie Guévenoux à Domenjod

La ministre déléguée chargée de l'Outre-mer s'est rendu ce matin au centre pénitentiaire de Domenjod pour respecter une minute de silence en hommage aux agents morts lors d'une attaque hier dans l'Eure. Dans le cadre d'un mouvement national, les syndicats bloquent les accès aux centres de détention de l'île depuis ce matin.

Ecrit par Regis Labrousse – le mercredi 15 mai 2024 à 11H32

Marie Guévenoux, ministre déléguée chargée des Outre-mer, a souhaité saluer la mémoire des agents pénitentiaires décédées lors de l’attaque qui s’est produite mardi dans l’Eure. Elle s’est rendue devant le centre de détention de Domenjod ce matin où les agents mènent une opération « prison morte » en hommage à leurs collègues victimes du guet-apens meurtrier.

 

 

« C’était important d’être présente ce matin pour rendre hommage aux agents de l’administration pénitentiaire qui ont perdu la vie dans l’horrible crime qui s’est déroulé dans l’Eure, qui a provoqué la mort de deux hommes, des pères de famille aux parcours exemplaires. Trois autres agents sont gravement blessés. On espère tous qu’ils se rétablissent le mieux possible« , a-t-elle déclaré.

La ministre a ajouté : « Nous avons une pensée à leur famille, à leurs proches, à tous ceux qui les connaissent et les chérissent et une pensée à chacun [des agents de l’administration pénitentiaire] qui sert la République. Je veux dire aussi toute la reconnaissance. Vous avez devant vous les représentants de la gendarmerie, de la police, de la justice, du Département. C’est important que les personnes qui comme vous représentent la République mais d’une façon différente soient là parce qu’avec la situation abominable qui a touché ces cinq agents, c’est toute la République qui est touchée. »

Une minute de silence a été respectée ce mercredi matin à La Réunion comme devant tous les établissements pénitentiaires de France en hommage aux agents décédés hier.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte, Nouvelle-Calédonie: Audrey Belim interpelle Gabriel Attal sur la situation critique des Outre-mer

À l’occasion de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, la sénatrice (PS) de La Réunion, Audrey Belim, a interpellé le Premier ministre Gabriel Attal sur la situation « critique » des Outre-Mer. Des territoires toujours englués dans des retards structurels par rapports aux régions hexagonales, et qui ont notamment fait l’actualité ces derniers jours entre la résurgence de violences en Nouvelle-Calédonie ou encore l’épidémie de choléra à Mayotte.

Prise illégale d’intérêts : Condamné, Olivier Rivière échappe à l’inéligibilité

En octobre 2020, Olivier Rivière était condamné en première instance pour prise illégale d’intérêts et concussion. Contestant tout, le maire de Saint-Philippe avait été rejugé en appel à sa demande. Le 25 mars 2021, il était condamné à trois ans d’inéligibilité et à huit mois de prison avec sursis en appel et annonçait son pourvoi en cassation qui a prospéré. Ce jeudi, alors que les mêmes peines ont été proposées à la cour, il n’écope pas d’inéligibilité, mais de huit mois de prison avec sursis et de 10.000 euros d’amende.