Revenir à la rubrique : Politique

Assemblée plénière de la Région : « La route du Littoral ne se fera pas » selon l’Alliance

Les élus de l’Alliance et du groupe PS ont critiqué le compte administratif (CA) pour l’exercice 2012 examiné ce vendredi à l’occasion de la deuxième assemblée plénière de l’année 2013 du Conseil régional. Pour eux, la Région ne maîtrise pas son budget de fonctionnement, ce qui pourrait remettre en cause le financement de nouvelle route […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 21 juin 2013 à 14H10

Les élus de l’Alliance et du groupe PS ont critiqué le compte administratif (CA) pour l’exercice 2012 examiné ce vendredi à l’occasion de la deuxième assemblée plénière de l’année 2013 du Conseil régional. Pour eux, la Région ne maîtrise pas son budget de fonctionnement, ce qui pourrait remettre en cause le financement de nouvelle route du Littoral, estimé à 1,6 milliard d’euros.

Le résultat net du CA 2012 s’élève à 157,7 millions d’euros, un compte effectivement en baisse par rapport au CA de 2011 (où il s’élevait à 218,8 millions d’euros). La majorité justifie notamment la hausse des dépenses de fonctionnement (371 millions d’euros, +16,2%) par le transfert des personnels chargés des routes ainsi que l’intervention de la Région pour baisser les prix des carburants et de la bouteille de gaz. La majorité souligne également que la progression des dépenses d’investissement (442 millions, +16%) est due en partie à la recapitalisation d’Air Austral.

« Vous êtes en train de donner de faux espoirs aux Réunionnais« 

Ce compte administratif n’a pas manqué d’interpeller les élus de l’opposition, et notamment ceux de l’Alliance. A commencer par Camille Sudre, qui a le premier mis les pieds dans le plat : brandissant un rapport d’experts remis en décembre 2012 par le cabinet Kopfer, il a interpellé Didier Robert  : « Nous avons la preuve écrite et chiffrée par un cabinet d’expert que la route du Littoral ne se fera pas. Monsieur le président, vous nous avez menti ! La route ne se fera pas car vous avez été incapable de maintenir votre budget en équilibre. Quelles sont les causes d’un tel fiasco ? Votre incompétence à gérer un budget !« , a lancé Camille Sudre, qui a demandé qu’une expertise financière par les services du ministère du Budget soit réalisée.

S’appuyant sur le rapport Kopfer, les élus de l’Alliance estiment que la Région a dépensé 21 millions d’euros en trop et investi 85 millions en trop en 2012.

André Thien Ah Koon a rejoint le raisonnement de son collègue de l’opposition : « Vous n’avez pas encore l’autorisation des ministères, ni du gouvernement. Vous êtes en train de donner de faux espoirs aux Réunionnais« , a-t-il expliqué.

« J’espère que nous nous retrouverons à nouveau sur le terrain électoral ! »

Cette diatribe n’a pas manqué de faire réagir les élus de la majorité : « Votre raisonnement n’a aucune valeur statistique !« , s’est indigné Frédéric Cadet, rejoint par Dominique Fournel, vice-président en charge du dossier de la route du Littoral. « Nous avons la confirmation que Monsieur Sudre est contre la route du Littoral. Pour faire suivre cette trajectoire d’équilibre qui est établie sur 10 ans, il ne se base que sur l’année 2012 ».

Quant à Jean-Louis Lagourgue, il estime « pathétiques » les propos de Camille Sudre : « Je vous donne rendez-vous au mois de septembre de cette année pour la pose de la première pierre« , a-t-il lancé.

Mais c’est Didier Robert qui a lui-même souhaité répondre à ces détracteurs : « Cela fait trois ans que j’entends les mêmes rengaines, les mêmes interventions pathétiques, ô combien pathétiques. Vous restez à l’ère glacière de la politique réunionnaise. Les chances que vous puissiez à nouveau revenir aux responsabiltés sont minces. Les Réunionnais auront à nouveau à s’exprimer en 2014 et 2015. J’espère que nous nous retrouverons à nouveau sur le terrain électoral !« ,  a expliqué Didier Robert avant de quitter brièvement l’hémicycle.

Au sujet de la route du Littoral, « toutes les garanties ont été prises, touts les éléménets ont été pris en compte !« , conclut Didier Robert.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives anticipées : Melchior met fin aux rumeurs sur sa candidature

Alors qu’un communiqué des élus saint-paulois d’opposition appelait ce jeudi soir à « l’union de toute la droite sur la 2e circonscription de La Réunion derrière la candidature de Cyrille Melchior », le président du Département a rappelé ce vendredi, également par voie de communiqué, devoir rester concentré sur les enjeux liés à sa fonction. « Je continue à travailler pour favoriser cette dynamique d’union partout où cela est possible, tout particulièrement dans la 2e circonscription de La Réunion », a-t-il tout de même assuré.

Législatives : Huguette Bello dénonce l’accord partiel à gauche et appelle à l’union

Au lendemain de l’annonce d’un accord partiel concernant les candidatures pour les législatives anticipées à La Réunion, Huguette Bello, présidente de la Région Réunion, accompagnée de cinq députés et du secrétaire général de PLR, Emmanuel Séraphin, a lancé un appel pressant à l’union de la gauche, sous la bannière du « Nouveau Front Populaire ».

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.

Michel Vergoz : « Le sursaut, c’est maintenant »

Le président du Mouvement politique Trait d’Union, Michel Vergoz, livrait ce jeudi son analyse sur les résultats des élections européennes qui a confirmé la forte poussée du Rassemblement national (RN). Soutien de la majorité présidentielle, le président du Mouvement politique Trait d’Union (MPTU), qui reconnait que la majorité présidentielle a été ébranlée par les résultats de ce scrutin, assure néanmoins que la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron est décision « salutaire » pour l’avenir du pays.

Le Tampon : André Thien Ah Koon au bord des larmes à l’heure de dresser son bilan

André Thien Ah Koon a convié la presse ce jeudi matin pour évoquer son avenir politique ainsi que celui du Tampon et de la CASUD suite à sa condamnation à une peine d’inéligibilité.
Celui qui est encore maire du Tampon pour quelques jours, jusqu’à ce que le préfet lui notifie l’arrêt de la Cour d’Appel, a préféré lire un document. Il a réussi à conserver un semblant de self control jusqu’aux derniers mots, au moment de dire adieu aux Tamponnais, où sa voix s’est étranglée et quelques larmes ont pointé au coin de ses yeux.