Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Après la poupée vaudou, les Cahiers de Nicolas et Carla…

Karine Maillot vous a raconté ce matin, sur Zinfos, comment le magasin Virgin Megastore de Saint-Denis avait vu partir en quelques heures la quinzaine de poupées vaudou à l’effigie de Nicolas Sarkozy. Le refus des juges de condamner l’auteur de la « blague » semble donner des idées à d’autres farceurs. On annonce la prochaine édition, par […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 26 novembre 2008 à 14H53

Karine Maillot vous a raconté ce matin, sur Zinfos, comment le magasin Virgin Megastore de Saint-Denis avait vu partir en quelques heures la quinzaine de poupées vaudou à l’effigie de Nicolas Sarkozy.

Le refus des juges de condamner l’auteur de la « blague » semble donner des idées à d’autres farceurs. On annonce la prochaine édition, par les éditions Pascal Petiot, du Cahier de jeux Nicolas et Carla.

Composé de jeux « drôles et ludiques« , ce livret de 80 pages a été mis en vente dans les librairies pour la somme de 8,5 euros. Les différents jeux qui y sont proposés (genre sudokus, rébus, points à relier, les 7 différences, etc.), feront (naturellement) référence au chef de l’Etat et à son épouse Carla Bruni,  et seront illustrés, selon l’éditeur, avec « un humour caustique et une ironie sympathique » qui devrait permettre de « s’amuser des péripéties de notre couple présidentiel« .
 
A mon avis, on n’a pas fini de voir sortir ce type de produits…

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy répond à Jacques Tillier

J’ai eu les honneurs de l’édito de Jacques Tillier dans le JIR de samedi matin. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé…
De quoi est-il question ?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !

Turbulences à la direction d’Air Austral

Alors que tous les observateurs pensaient qu’Air Austral était sortie d’affaire et que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec l’arrivée du groupe Clinifutur aux commandes et le départ de Marie-Joseph Malé de la direction, voilà que la compagnie aérienne régionale est à nouveau secouée par des turbulences.
Le DRH ainsi que deux autres membres de son service ont été mis à pied hier et convoqués à un entretien préalable la semaine prochaine en vue d’une sanction.