Revenir à la rubrique : Economie

Apavou cède plus de 70% de son parc locatif à la SIDR

Le groupe Apavou tenait ce mardi après-midi une conférence de presse au siège de la société à Futura. Le tribunal de commerce avait décidé en mars dernier de liquider 9 des 11 sociétés du groupe (Alia, Batipro, Batipro développement, SREGH, Artea, Vulcain, Service Apavou, Bati Promo-tion et Sogecap). Apavou avait fait appel de l’ensemble de ces décisions. […]

Ecrit par A.D – le mardi 19 juin 2018 à 17H31

Le groupe Apavou tenait ce mardi après-midi une conférence de presse au siège de la société à Futura. Le tribunal de commerce avait décidé en mars dernier de liquider 9 des 11 sociétés du groupe (Alia, Batipro, Batipro développement, SREGH, Artea, Vulcain, Service Apavou, Bati Promo-tion et Sogecap). Apavou avait fait appel de l’ensemble de ces décisions. Après plusieurs renvois, l’audience en appel doit se tenir ce mercredi. 

Plusieurs pistes stratégiques avaient été évoquées par Armand Apavou, PDG du groupe, notamment la vente d’actifs. Pour Armand Apavou, il est « important de céder une grosse partie pour rembourser les dettes et retravailler correctement ». Le groupe Apavou enregistre entre 115 et 125 millions d’euros de dettes, soit 30% de l’activité du groupe. 

Les choses se sont accélérées jeudi dernier. Des discussions avaient en effet été entamées depuis plusieurs semaines avec la CDC Habitat (actionnaire majoritaire de la SIDR). Un accord a été signé avec la CDC Habitat pour la cession de 1800 logements sur les 2500 que compte le groupe, soit 72%, la société BLI (Batipro logements intermédiaires) représentant « la plus grosse difficulté depuis plus de 20 ans ».

Le groupe Apavou a indiqué tout mettre en oeuvre pour une signature de l’acte de vente pour la fin septembre/début octobre. Des logements qui deviendront par conséquent des logements sociaux gérés par la SIDR.

Le groupe Apavou compte donc sur les arguments de son nouvel allié pour convaincre le tribunal de commerce ce mercredi.

Charline Bakowski sur place

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois offres de rachat pour Le Quotidien de La Réunion

L’imprimeur Alfred Chane-Pane, le président du JIR, Jacques Tillier, et le patron de presse hexagonale Henri Nijdam sont les trois candidats à la reprise du Quotidien de La Réunion, placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre. Aucun des repreneurs potentiels ne s’engage à conserver les journalistes, même si tous prévoient d’en réembaucher un certain nombre après leur licenciement.

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.