Océan Indien

Madagascar : La mutinerie était une "tentative de coup d'Etat" pour le gouvernement

Mardi 24 Juillet 2012 - 09:00

Image d'archives des unités spéciales de la gendarmerie malgache
Image d'archives des unités spéciales de la gendarmerie malgache
Le ministre malgache des Forces armées a tenu une conférence de presse hier afin de revenir sur la mutinerie d'Ivato, qui a fait trois morts et quatre blessés.

Pour Lucien Rakotoarimasy, dont les propos sont rapportés par le Jir,  il s'agit d'une "tentative de coup d'Etat". Le moment où s'est déclenché la mutinerie n'est pas anodin puisqu'elle s'est déroulée quelques jours seulement avant la rencontre au sommet aux Seychelles entre le président de la Transition, Andry Rajoelina, et l'ex-président Marc Ravalomanana. 

Le ministre a précisé qu'une enquête a été ouverte pour savoir qui a financé l'attaque. "Des fonds dont la provenance n'est pas connue" ont été versés aux mutins, précise le Jir. 

La mutinerie avait débuté dimanche matin à 6h à l'intérieur de la base d'Ivato et a duré un peu plus de dix heures. Les mutins n'ont jamais précisé leurs revendications. 

Les négociations entre Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana doivent débuter aujourd'hui. 
Lu 1024 fois



1.Posté par de qui se moque-t-on ? le 24/07/2012 15:12

C'est l'hôpital qui se fout de la charité !!!!!

On serait dans un pays musulman, ça ferait très longtemps que ce pseudo-gouvernement de transition qui perdure n'existerait plus !!!
Les kamikazes se seraient bousculés au portillon, comme en Syrie, pour mettre fin à cette supercherie qui n'a que trop duré !!!

2.Posté par Terakasorotany le 26/07/2012 20:41

S'il y a une chose qui doit être faite, c'est peut-être de supprimer tout simplement l'armée malgache, car avec ou sans armée, c'est la même chose. à ceci près que les crises politiques seront moins fréquente.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >