Courrier des lecteurs

Lettre ouverte aux Travayers la komin Sin-Lé

Lundi 16 Avril 2018 - 22:15

Lettre ouverte aux Travayers la komin Sin-Lé
Dans un tract non daté un syndicat de la Commune de St-Leu nous livre un compte-rendu d’une rencontre qu’il aurait eu le 15 Mars 2018 avec le Maire .De ses propositions faites et engagements du Maire, un éclaircissement s’impose.

    *Le maire s’est engagé à nommer tous les agents de la catégorie C (+ 85 en 2017)
Promouvables adjoint principal de 2ème classe au plus tard le 30 juin 2018.

De quoi parle-t-on ? Il s’agit d’un avancement de grade au choix tel défini à l’article du décret 2016-596 du 12 mai 2016.

Peuvent être promus dans un grade situé en échelle de rémunération C3 par voie d'inscription à un tableau annuel d'avancement établi, au choix, après avis de la commission administrative paritaire, les agents relevant d'un grade situé en échelle de rémunération C2 ayant au moins un an d'ancienneté dans le 4e échelon et comptant au moins cinq ans de services effectifs dans ce grade ou dans un grade d'un autre corps ou cadre d'emplois de catégorie C doté de la même échelle de rémunération, ou dans un grade équivalent si le corps ou cadre d'emplois d'origine est situé dans une échelle de rémunération différente ou n'est pas classé en catégorie C.

Le tableau est préparé chaque année par l'administration et soumis à la C.A.P. Le tableau doit être arrêté le 15 décembre au plus tard pour prendre effet au 1 janvier suivant. Les agents inscrits non promus dans l'année où le tableau a effet, c’est-à-dire du 10 Novembre 2017 au 31 Décembre 2017, ne peuvent être promus au cours de l'année suivante (2018) que moyennant une nouvelle inscription. Le tableau est porté à la connaissance du personnel dans les trois jours qui suivent la date à laquelle il a été arrêté.

Autrement dit c’est râpé pour les 85 agents promouvables de 2017 (ils vont perdre 2 ans et encore ! ceux qui seront dans les petits papiers du Maire. Pour rappel c’est le Maire seul qui fait les propositions au CDG et c’est lui seul qui décide (ce n’est pas une obligation légale)

Voir la note d’information n° 1316 du 09 Aout 2017 et la réponse du Maire actuel en date du 26 Janvier 2018 au Président de la Chambre Régionale des Comptes sur le Rapport d’Observations des Exercices 2011 et suivant ainsi que la SYNTHESE.
    *Le maire s’est engagé à ce que les Atsem ne travaillent plus le mercredi.

L'agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem) apporte une assistance technique (entretien des locaux) et éducative (restauration, hygiène des enfants) à l'enseignant d'une école maternelle (enfants de 2 ans à 6 ans). L'Atsem travaille sous l'autorité du directeur ou de la directrice de l'école maternelle.

En les faisant travailler le mercredi, le Maire n’a pas respecter la législation ; ces personnels ne travaillant sous son autorité. Ce syndicat a laissé de facto perduré cet excès d’autorité depuis avant 2008 à nos jours.
Il essaie aujourd’hui de redorer son blason envers le personnel communal.

   *Le maire s’est engagé à revoir sa position sur les congés de maladie au plus tard 
Juillet 2018

Cette décision unilatérale et injuste de suppression de la subrogation n’ayant pas reçu l’approbation des instances syndicales présentes en CTP. Ce syndicat a-t-il saisi le Tribunal Administratif à ce sujet ?

   *Le maire s’est engagé à mettre en place les tickets restaurant au plus tard le
31-12-2018.

       Depuis belle lurette cette promesse a été faite au personnel communal de St-LEU, souvenez-vous de la grande Messe du 09 Avril 2008 à 14 h00 dans le gymnase de St-Leu en début de règne !

L’ex Maire et toujours présent, avait donné son accord pour la mise en place des tickets restaurant. 10 ans plus tard, une projection a été faite pour des carnets de 18 titres restaurant d’une valeur de 6€(normalement il y a 4.33 semaines dans un mois de travail, donc 22 tickets). La collectivité prenant en charge la moitié de la valeur faciale et la deuxième moitié étant à la charge de l’agent ? (Négociation en Missouk avec ce syndicat) Les Agents de notre collectivité attendent toujours.

C’est le miroir aux alouettes.

    *Sur proposition de ce syndicat concernant le rétablissement des jours RTT, le maire s’est engagé favorablement à ouvrir les discussions en juillet 2018.

Il ne faut pas que le personnel oublie que cette même organisation syndicale a été à l’origine de la suppression des jours RTT en 2010 par suite d’une dénonciation non concertée avec le personnel. 

Une application des textes règlementaires s’impose, il n’y a pas lieu de rouvrir des discussions. Le premier magistrat de notre commune, chargé de faire appliquer la loi n’a qu’à faire une application stricte des textes règlementaires à savoir :


  
   *Le maire s’est engagé à régler les indemnités des agents licenciés en 2008 au plus tard le 31 mai 2018

UN DENI DE JUSTICE

10 Ans d’attente ! Ces agents licenciés toucheront-ils des pénalités de retard ? Cette Section syndicale par le bais de son Délégué a-t-elle saisi les instances judiciaires et autre autorité administrative afin de faire appliquer les décisions du TA ?

  *Garantie de maintien de salaire : une rencontre est prévue avec la MNT pour Résoudre le problème !!!!!!!!!!!!

La garantie maintien de salaire n’est toujours pas obligatoire pour les agents territoriaux.
Cette mesure malgré les moult promesses de notre Pharaon omnipotent n’a eu pour l’instant aucune suite.

La décision inique de suppression de la subrogation mise en application a déjà paupérisé beaucoup d’agents en congé de maladie (perte de 50 % de salaire intervenant au bout de 90 jours d'arrêt, mais qui peut se déclencher avant pour les agents non titulaires)

Pourquoi cette absence de la non application de la convention avec la MNT signée depuis le 18 Février 2016 à PARIS ? Pourquoi ce retard ? Est-il spécifique à la mairie de St-Leu ? Le Maire a-t-il ou fait semblant de consulter le Comité Technique sur le choix de la procédure de la convention de participation ? Que sont devenus les 80 000€ de provision versée à la MNT lors de la signature de l’acte d’engagement de la collectivité ?

Certains agents attendent toujours leurs prélèvements sur salaire afin d’honorer leur contrat d’adhésion vis-à-vis de la MNT.

Rappel : La Mutuelle nationale territoriale (MNT), est une mutuelle de santé et prévoyance de la fonction publique territoriale, dont le siège est à Paris, en France. Elle assure la protection sociale d'1,1 million de personnes en France et est dédiée aux agents des différents collectivités territoriales.

*******************************************************************

 Les élections pour le renouvellement des instances syndicales représentatives des personnels des collectivités locales approchent. Certains responsables syndicaux qui tels des loirs étaient en léthargie pendant le Grand Hiver (2008-2018) qu’a connu le personnel communal de St-Leu, se réveillent et nous parlent des Promesses qu’ils ont obtenues auprès du DAUPHIN de notre Pharaon. 

Accaparés par leur léchage de bottes pour une éventuelle promotion pendant ce long hiver, les œillères leur pendant au nez dans ce syndicalisme d’accompagnement, ils ont laissé le personnel communal dans un splendide isolement, livré à eux-mêmes.
                                                                                
***

     Finalement je dirais ceci à mes camarades employés communaux de St-Leu : Les promesses n’engagent que ceux qui y croient dixit Jacques Chirac (1988).

Monsieur Mardé KANOU ANIN.(Agent administratif MAIRIE DE ST-LEU)
Membre du KPRLZTK SIN-Lé.
(Kolektif’ Po Rouv’ Lo Zié Travayér Kominal Sin-Lé)
Mardé Kanou Anin
Lu 884 fois



1.Posté par Zarlor le 17/04/2018 23:15 (depuis mobile)

Pardon Mesié Kanou Anin...Lo sitasyon si la fin oute kozman solon mwin sé Sarle Paskwa la di sa...Mé tyenbo ansanm larg pa...lo rezim LPA i sar rapa pli lwin ké kartyé 3 lèt..In zour domoun'' va rouve zote zié avan voté...Yes you Can..

2.Posté par Mardé le 18/04/2018 13:59 (depuis mobile)

Pour infos Pharaon anime toujours les réunions de direction à la place du Dauphin sous l’œil bienveillant de Cléopatre qui attend son tour pour monter sur le trône espérant être la deuxième après man’zel
Mais la population St leusienne est mature

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >