MENU ZINFOS
Economie

Les professionnels de St-Gilles gravement touchés par l'interdiction de baignade


Retour aux affaires à proximité des spots de plages de la côte Ouest. Alors qu'un chiffre d'affaires de -30% est évoqué ici et là par les commerçants, les maîtres nageur-sauveteur parlent d'une certaine retenue pour un retour à l'eau des surfeurs et même des baigneurs.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mardi 19 Juillet 2011 à 07:35

Les clients sont de retour à la rondavelle des Brisants
Les clients sont de retour à la rondavelle des Brisants
"Finalement, les conséquences des jours d'interdiction d'accès à l'eau du fait de l'arrêté municipal sont difficiles à évaluer" explique Amaria, serveuse à la rondavelle des Brisants, qui fait face au fameux spot de surf.

Sa collègue, Tania, confirme. "Il faisait également mauvais temps la semaine dernière, avec très peu de soleil. Donc, au final, sans doute que les gens ne sont pas venus à cause de cela aussi". Difficile pour les commerçants de dire si l'arrêté a plus influé sur les comportements que la météo.

L'arrêté municipal produit son effet

Mais le point de comparaison le plus flagrant vient sûrement du précédent arrêté municipal, au cours du mois de juin, qui avait également privé les usagers de la plage de ses charmes aquatiques. "Oui, en juin, la différence pendant et après l'arrêté a été très significative" poursuit Tania.

Les baigneurs restent près du rivage (ici aux Roches Noires)
Les baigneurs restent près du rivage (ici aux Roches Noires)

Rien qu'en l'espace d'une semaine de privation, c'est "environ -30% de chiffres d'affaires" évalue sa collègue Amaria. Une conséquence beaucoup moins fâcheuse pour le snack puisque l'usager des Brisants est avant tout un surfeur ou un pur plagiste profitant du cadre et du bronzage. Le site est en effet peu réputé pour sa possibilité de baignade.

"La peur va retomber dans quelques temps"

A 1 km plus à l'Est, la plage des Roches Noires compte une bonne centaine d'amateurs de farniente. Par contre, les plagistes sont peu enclins à se mettre à l'eau. Il est pourtant 16h en ce lundi après-midi et les vacances sont bien là. Les maîtres nageur-sauveteur confirment le vague à l'âme des baigneurs mais aussi des sportifs.

"En tout et pour tout, il y a peut-être eu 50 surfeurs, bodyboarders aujourd'hui, c'est peu" dit l'un des trois MNS présents. "Mais c'est normal, c'est dans la logique des choses. La peur va retomber dans quelques temps. C'est la même chose que pour la route du littoral" explique-t-il en relativisant.

Pas sûr toutefois que la nouvelle attaque de squale vendredi dernier (voir notre article ) soit de nature à apaiser durablement toutes les craintes. 




1.Posté par geoportail le 19/07/2011 07:43

"A 1 km plus à l'Est (de la plage des brisants), la plage des Roches Noires..."

Hum... il y a comme une "legere imprecision". Ne serait-il pas plus judicieux de dire "400 metres plus au nord" ?

2.Posté par noe9740000000000000000000000 le 19/07/2011 07:55

Qu'on le dise une fois pour toute , il n'y a pas de requins dans la mer mais des squales inoffensifs (sauf quand ils ont un p'ti creux) .. On peut aller se baigner , faire des sports ...boire l'eau de mer (pour se purger) , pêcher ...
Je fais du surf depuis des lustres et jamais vu un requin (à part l'Etat pour les impôts) ....le coups de soleil , oui ...
Pour calmer les inquiétudes , qu'on envoie les maîtres nageurs faire des rondes à 100 m des rivages avec des détecteurs infra rouge , ou se baigner avec des scaphandres blindés ...
Quelques précautions : se baigner avant d'entrer dans l'eau , ne pas pisser ou autres ...certaines personnes font une bronzette et tout d'un coup entrent dans l'eau ...Pourquoi ? pour pisser ...Pas bon ces rejets qui salissent l'habitat des poissons !

3.Posté par noe9740000000000000000000000 le 19/07/2011 07:56

Qu'on diminue leurs impôts locaux !

4.Posté par sgeg le 19/07/2011 09:52

l'abruti , au lieu de se modérer se déchaine...le manque d'éducation , la grossièreté personnifiés...
manque de respect comme d'hab , pour les accidentés récents , pour les commerçants qui souffrent... le pauvre mec par excellence !

5.Posté par André le 19/07/2011 17:34

Noé a raison,sans commentaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes