Société

Le futur hôpital de St-Paul sans accès direct à la quatre voies

Samedi 4 Août 2018 - 09:54

Les urgences sans accès direct sur l’axe rapide de la RN1 ? Impensable de prime abord mais c’est bien l’actuelle mouture du chantier qui est parti pour être livré en l'état début 2019. 

Mis au courant de cette anomalie il y a trois semaines, les agents de l’hôpital Gabriel Martin en centre ville de Saint-Paul, qui doivent prendre possession de ces nouveaux locaux en mars prochain, sont inquiets et le font savoir.

A proximité du futur hôpital de l’Ouest, les salariés de l’établissement public de santé mentale seront eux aussi les premiers à subir le flux important d’entrées et de sorties des véhicules de l’hôpital. Le nouveau Centre Hospitalier Ouest Réunion (CHOR) sera livré en mars 2019 mais aucune programmation n’existe à ce stade pour un raccordement direct sur la RN1 à hauteur de Cambaie. 

"Comment est-ce possible alors que le permis construire du nouvel hôpital a été déposé en 2014, soit trois ans de construction depuis septembre 2015 à septembre 2018. Les accès (entrée et sortie) sont toujours au stade de réflexion faute du budget ? Ou autre ? Nous marchons sur la tête !", affirme Dominique Legros, secrétaire général CFDT Santé Sociaux (Gabriel Martin).

"A moins de 7 mois de l’ouverture du nouveau centre hospitalier, au regard de la projection de trafic prévue (passage des urgences et de secours, patients, personnel, visiteurs, logistique..etc), nous ne pouvons imaginer que l’accès à cet établissement ne soit pas opérationnel au moment de son ouverture. Et pourtant...", s’étonne-t-il.

Faute de raccordement à la RN1, c’est donc par l’unique voie en double sens qui longe le quartier de Grand Pourpier que devront passer des milliers d’automobilistes chaque jour. Une desserte absolument pas calibrée pour un tel flux et qui demande une bonne minute supplémentaire à un véhicule d’urgence pour sortir ou rejoindre l’hôpital. 

"Tous, nous pensions que les travaux actuels et "le banian ratiboisé" sur la nationale 1 avaient un lien avec la construction de l’accès direct à l’hôpital...eh bien que nenni. Il s’agit ni plus ni moins d’une 3eme voie à la route nationale actuelle pour... désengorger le rondpoint de Savanna. De même pour les véhicules d’urgences, ne pas avoir d’accès direct aux urgences par la nationale, c’est l’aberration même…", ajoute Willy Govindama, secrétaire CFDT Santé EPSMR, interrogé en vidéo. 

LG
Lu 8165 fois



1.Posté par Kévina le 04/08/2018 10:02

La Région a encore frappé .... à rien faire ou à mal faire ?

2.Posté par Anis le 04/08/2018 10:07

Ben, pas d'inauguration de ce nouvel hôpital, et que l'ancien continue à fonctionner tant qu'il n'y aura pas l'axe routier adéquat. Déjà que c'est la galère sur cette portion d'axe routier de RN1 au moment de la sortie des bureaux...

@ Zinfos, mouture est un nom féminin. Une mouture :-)

3.Posté par PAS DE RACCORDEMENT PAR. LA RÉGION ? le 04/08/2018 10:38

Les syndicats de l'Etablissement de santé mentale de La Réunion (EPSMR) l'ont appris il y a seulement 15 jours, "il n'y aurait pas d'accès prévu depuis la route nationale vers le centre hospitalier Ouest Réunion (CHOR)". Cet accès, qui, selon eux, était prévu dans les plans du chantier, ne sera pas financé par la Région. Les syndicats craignent que l'accès au CHOR se fasse par le même chemin que l'EPSMR. Ce qui perturbera la circulation et le fonctionnement de l'établissement de santé mentale. Les syndicats s'exprimeront sur le sujet lors d'une conférence de presse ce vendredi 3 août.

4.Posté par Architecte ? le 04/08/2018 10:40 (depuis mobile)

Créer un problème de toute pièce pour solliciter encore des subventions ! Malin !

5.Posté par Aberration le 04/08/2018 10:55 (depuis mobile)

L'aberration c'est d'avoir construit un hôpital dans un cul de sac et de s'étonner à la livraison qu'il soit mal desservi

6.Posté par cmoin le 04/08/2018 11:01

Bravo les politiciens!

7.Posté par Thierrymassicot le 04/08/2018 11:34

Un pompier en charge de la sécurité du zaffair m'a prévenu du loup il y a quelques semaines....Quand la question fut posée, les caciques se sont regardés et on dit "heuuuuuuuuuuuu! oui nous y avons pensé, tout est prévu! Honnêtement je n'y est pas cru, ben si c'était vrai!!! Non mais franchement! Etonnant non?

8.Posté par Zozolll le 04/08/2018 12:10

Il s'agît d'un hôpital psychiatrique ,la notion d'urgence reste relative.
Mas bon si les empoyes doivent mettre une minute déplus pour se rendre à leur travail,c'est un vrai scandale.

9.Posté par GIRONDIN le 04/08/2018 12:19

Pour la 1ere grève, pas de blocage de la 4 voies ? Lol

Qui est en charge de la 4 voies ?

10.Posté par Jean peuplus le 04/08/2018 12:32

Mais quelle idée ! Déja qu'en l'etat actuelle les routes à la Reunion sont ridiculement mal réfléchi, entre les bus principaux facteur d'embouteillage sur le boulevard sud faute aussi des "arrets de bus" 3 fois trop petit, ou route du littoral basculé a la moindre goutte de pluie. Continue rentre dan' mur marmaille !!

11.Posté par Jp POPAUL54 le 04/08/2018 12:42

A qui peut on donner l'entonnoir ?
Il n'y a donc pas que les futurs patients qui ne disposent pas de leur pleine santé mentale !

12.Posté par BABAR RUN © le 04/08/2018 13:06

BEN QUOI.....FAUT BIEN QUE LES URGENCES EN TRAIN DE CREVER PASSENT DEVANT LE JUMBO ET AUTRES......AU CAS OU ILS AURAIENT OUBLIÉ D'ACHETER UN TRUC OU DEUX.........

D'APRÈS VOUS POURQUOI IL Y A AUTANT D'EMBOUTEILLAGES DEVANT SAVANNA ET CELA DEPUIS DES ANNÉES.....LE LOBBYING DE CERTAINS MARCHE A FOND ICI........

13.Posté par Grangaga le 04/08/2018 13:14

Sinpolité...........

Mi arr' vyin...........

14.Posté par CRC le 04/08/2018 13:17 (depuis mobile)

La CRC en parlera dans son rapport annuel.
On se pose des questions.

Qui pilote la région ? Personne.

15.Posté par RÉUNIONNAIS le 04/08/2018 13:24 (depuis mobile)

En coulisse il se dit que les patients seront déposés sur la bande d''arrêt d''urgence.

Conclusion :
Avec la pyramide inversée on aura droit à la connerie à l''endroit.

16.Posté par Lopital. le 04/08/2018 15:43

Les candidats de la 7ème circonscription que pensent-ils ? Les cinq maires du territoire Ouest ? La Députée Huguette Bello ? Leur silence est très significatif !!!!!
Mais au fait, que pensent les Médecins du service des urgences et des autres syndicats s'ils existent à 7 mois de l'ouverture de lopital ?????

17.Posté par 1portois le 04/08/2018 16:30

He bien je n'y crois pas. Bien sûr que cela a été pensé et réfléchi.
Avec tous les cerveaux qui ont travaillé sur ce projet: les ingénieurs de la DEAL, les grosses têtes de la Région ( et il y a en des intelligents là dedans) , les bureaux d'études grassement payés pour étudier, les pontes de l'hôpital..................

Impossible qu'avec cette somme d'intelligence on aurait pu oublié un truc aussi basique.

18.Posté par A lopital le 04/08/2018 17:34 (depuis mobile)

A lopital :
Vous deja vous pensez. C'est déjà un bon début.

19.Posté par Joseph le 04/08/2018 17:47

Ah bon il y a des urgances liées à l'hopital? Mince on avait pas vu ça venir...
La on est au dela de l'amateurisme...

20.Posté par yabos le 04/08/2018 18:10

Post 8 zozo. Essayez de lire et de comprendre avant d'écrire. . On parle du cho hôpital général avec multiples spécialités et non pas de l'epsmr. Avant de commenter, il faut comprendre. Ce qui n'est pas votre cas à priori.. on ne parle pas de faciliter l'accès des employés, mais des urgences en l'occurrence. Quand on a rien à dire on se tait. C'est le début de la sagesse. Mais avec votre pseudo ce n'est pas gagné.

21.Posté par lolo le 04/08/2018 18:34 (depuis mobile)

Dictature. C est comme sa et puis c est tout.

22.Posté par aberrant le 04/08/2018 20:39

depuis l'élection de melchior au département face a son candidat lacouture monsieur didier robert n' as pas encore digérer sa défaite ,la rancune ds l'air, pas de lycée hotelier a la petit ile ,et pas d' entrée pour l 'hopital vu que melchior c' est le candidat de monsieur sinimalé.E a son arrivé a la région en 2010 pas de tram train ,comment réyoné i peu vote pour un gard comme ça????

23.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 04/08/2018 21:11

*INCROYABLE, NON ?!

24.Posté par marius le 04/08/2018 19:46

alors dites moi c'est quoi les travaux avant la sirtie cambai dans le sens Sud nord
c'est une fack news

25.Posté par Difficile à croire le 04/08/2018 22:55 (depuis mobile)

Difficile à croire mais tout est encore possible.
Allez un effort nos responsables.



26.Posté par Dysfonctionnement le 05/08/2018 00:41 (depuis mobile)

C'est un détail par rapport à Ben Alla :
- le coffre fort Ben Alla à disparu
- il dispose d.un passeport diplomatique depuis mai
- son pseudo sur Tinder.... Mars

La France part en c.......

27.Posté par Nobread le 05/08/2018 01:21 (depuis mobile)

Trop fort la reunion sans commentaire . tout ceci résume la réunion ...

28.Posté par Gustave H. le 05/08/2018 08:50

Voilà un message clair et précis que j'apprécie d'un long discours « Okilé nout somin po rent’ dan’ lo nouvel hôpital ? Luttons pour une desserte facilitant l’accès de la RN1 au futur hôpital de l’Ouest ». La question fondamentale et le (s) moyen's) pour en arriver. Bravos aux syndicalistes du CHGM !

29.Posté par jojo le 05/08/2018 07:29

quand vous avez pratique les élus pendant des décennies et lorsque vous voyez les incompétences et les mensonges plus rien ne doit nous étonner
saint paul reste le maître en la matière

30.Posté par militant le 05/08/2018 09:43

Hé oui : l'administration. On pourrait croire que malgré l'ère numérique, les expériences accumulées partout dans le monde depuis des siècles de construction, les soi-disant volontés de mutualiser et optimiser les moyens on en soit à faire des constats d'aberrations de bon sens sur des chantiers pourtant pilotés par plein de soi-disant grosses têtes grassement payées.

N'y a t-il pas des procédures systématiques pour identifier tous les problemes potentiels avant travaux ? Si la réponse est oui : sont-elle suffisamment efficaces ? Y'a t-il une volonté réelle de solutionner les problemes ou des blocages volontaires sont créés au profit de quelques uns ?
Autant de bonnes questions.

Au lieu de toujours pressuriser la base, les dirigeants devraient se remettre en cause. Mais ne rêvons pas : ce sera a nous, les citoyens, d'agir, eux n'ont rien à y gagner.

31.Posté par Biloute le 05/08/2018 10:30

La CRC rapport du 5 juillet 2016 sur le PSO : " Faire passer l’ensemble des véhicules de secours, des patients et des professionnels sur la même voie relativement étroite qui dessert deux établissements de soins pourrait comporter un risque pour la fluidité et la sécurité routières.
L’absence d’un accès direct par une voie rapide paraît contraire à l’objectif même d’un établissement hospitalier qui est d’apporter des soins dans les meilleures conditions, notamment de rapidité".
Sans commentaire !

32.Posté par TIEMBO. le 05/08/2018 12:00

Effectivement dans le rapport de la Chambre Régionale des Comptes, comme "Médecin" elle a fait son "diagnostic" : Personne n'a pris connaissance ?????

« La facilitation de l’accès depuis la RN1 est d’autant plus nécessaire que selon les prévisions de trafic effectuées en mars 2010 par le cabinet précité, 75 % des personnels de l’EPSMR et du futur hôpital et 75 % des visiteurs du futur hôpital viennent du littoral (contre 25 % des hauts).
Dans cette étude, le cabinet préconisait la réalisation d’un carrefour giratoire : « cette solution permettra de créer une voie nouvelle le long de la RN1, pour desservir directement les urgences du PSO. » Il souligne que le problème de la desserte routière sera encore plus prégnant lors de la mise en service du nouvel hôpital avec les hypothèses suivantes prises pour les calculs de projection de trafic : « 350 lits pour le CHGM et 161 lits pour l’EPSMR ; le personnel du CHGM à l’ouverture est de 1070 personnes ; le personnel de l’EPSMR est de 780 personnes ; le nombre de passages annuels aux urgences est de 38 000 ; le nombre de visiteurs journaliers est de 500 véhicules répartis sur 5 heures ; le plus gros trafic dû au personnel est prévu entre 7h et 9h le matin ; le plus gros trafic dû au personnel est prévu à 16h le soir ». En 2014, certaines de ces données ont été revues à la hausse : 1150 emplois sur le futur hôpital, sans compter le projet de clinique privée, 50 000 passages/an aux urgences, 80 000 consultations/an, 60 véhicules pour la logistique, 800 personnes/jour pour l’EPSMR.

Reste la question du portage financier : Qui va payer ?

33.Posté par Doudou le 05/08/2018 21:14 (depuis mobile)

Pour faire un hôpital a cette endroits ,il fraudrais degagé les sociétés de concassage qui pourris notre l air et qui nous fait tomber malade a cause des nuages de poussière,ensuite on pourra avoir un hôpital digne de ce nom.

34.Posté par Le Taliban. le 06/08/2018 05:51

Mais c'est l’hôpital qui se moque de l'hospice.
Pendant tout ce temps, il y avait d'autre chat à fouetter.
Au centre ville, l’accès est très bien.Ou est le problème, si c'est pour passer à la télé.

35.Posté par ALERTE le 01/09/2018 17:40

L'hôpital déménage en mars 2019. Alors amis travailleurs, la méga galère des bouchons va augmenter dans le sens St Paul - St Denis. Les bouchons vont remonter de partout. Blocage total. Ca va être l'enfer ! des heures d'attente supplémentaires par engorgement total de la zone de cambaie. Il faudra partir deux heures avant votre horaire normal. Tout le monde va s'énerver, stresser, feinter, sans compter les retards répétitifs au boulot. Pas accès direct voiture, pas d'accès vélo pour aider. L'ENFER annoncé dans un sens comme dans l'autre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 08:16 Croisières: Le Boudicca à La Réunion ce mercredi