Revenir à la rubrique : Société

7€ de plus par mois pour loger au Crous, l’Unef dénonce une précarisation des étudiants

Quelle mouche a piqué le Crous ? Voilà en substance la question que se pose l'Unef, alors que doit être voté demain une hausse de 7€ des loyers des logements étudiants au CA (Conseil d'administration) du Crous. Cette augmentation doit couvrir l'installation de la wifi dans les logements et les espaces partagés de l'université, une bonne chose, mais qui ne "doit pas être financée par les étudiants", selon l'organisation syndicale.

Ecrit par La-rédaction – le mardi 13 décembre 2022 à 17H53

L’inflation ne cesse de grignoter les budgets des personnes les plus modestes, et voilà que les loyers du Crous vont augmenter de 7€ par mois, soi 84€ par an. Une décision incompréhensible pour le syndicat étudiant Unef, qui appelle à un moratoire sur cette question, le temps de trouver des solutions pour éviter aux étudiants de payer. Pour tenter de peser sur la décision, l’Unef a donc convoqué une conférence de presse, avec en guest les députés de gauche de La Réunion.
 
« Taxer les étudiants n’est pas une solution, ce n’est pas à eux d’être la variable d’ajustement quand on a besoin de financer quelque chose« , tacle Rudrigue Sautron, président de l’Unef 974. Ces 115.000€ doivent servir au raccordement des logements du Crous au wifi, et à la connexion des espaces partagés.
 
« Pour rappel, il n’y a que 1.374 logements au Crous pour 5000 demandes par an. Ce sont donc les étudiants boursiers des échelons 6 ou 7 qui sont prioritaires. Et aujourd’hui, on demande aux étudiants les plus précaires de payer. Oui, il est important d’avoir accès à Internet, et ce n’est pas pour regarder Netflix, nous travaillons. Ces 7€, c’est concrètement 7 repas au restaurant universitaire. Voilà donc pourquoi nous demandons que soit retiré ce point de l’ordre du jour CA de ce mercredi. Nous avons jusqu’en septembre 2023 pour passer le marché du Wifi, rien ne presse », poursuit le président de l’Unef.
 
À ses côtés, Katty Grondin, vice-présidente du syndicat, dénonce une décision prise sans respect du dialogue social. « Nous nous étions mis d’accord sur une méthode, avec le directeur-général du Crous, avec une première réunion, des consultations des étudiants, avant d’arriver au CA. Là, on passe directement à la dernière étape« , s’agace l’étudiante.

« Nous ne devons pas appuyer sur le portefeuille de nos étudiants« 
 
Présent en visio-conférence, Frédéric Miranville, le président de l’Université, s’oppose également à cette décision. « La période Covid nous a montré les difficultés d’accès de tous nos étudiants à de l’Internet de qualité. De plus en plus d’éléments nous pousse vers le numérique, mais sans peser sur nos étudiants.  L’Université prendra sa part, car nous ne devons pas appuyer sur le portefeuille de nos étudiants« , souligne le Frédéric Miranville.
 
« 56% de nos étudiants sont boursiers, et ce n’est pas à eux de payer la facture. Voilà pourquoi en plus de nous opposer à cette décision, nous rappelons nos propositions : une hausse de 100% des bourses, le doublement du budget santé des étudiants et la construction de 15 000 logements étudiants sur toute la France« , rappelle de son côté Perceval Gaillard. D’ailleurs quelques étudiants du campus ont fait le déplacement pour démontrer la situation financière compliquée. « Je dois sauter des repas en vacances ou les week-ends, car le restaurant universitaire est fermé. Quand je suis obligé de manger dehors, je ne mange qu’une fois par jour« , témoigne notamment Ryan.
 
La décision concernant cette augmentation sera rendue dans la journée de demain, à l’issu du CA du Crous.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Élections législatives anticipées de 2024 : Où et comment faire une procuration ?

À l’approche des élections législatives anticipées qui se dérouleront les 30 juin et 7 juillet prochains, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration entièrement dématérialisée déjà mis en œuvre lors des élections européennes de 2024. Déjà 60.000 procurations ont été remplies en 48 heures contre 25.000 sur la même période lors du dernier scrutin.

La flamme olympique embrase le chaudron du Jardin de l’Etat

Le relais de la flamme olympique s’est déroulé ce mercredi 12 juin à La Réunion. Après avoir été allumée au Piton de la Fournaise, elle a voyagé toute la journée à travers l’île pour venir illuminer en fin de journée le Jardin de l’Etat. Retour en images.

La vigilance vents forts passe en orange cette nuit

Météo France annonce que les conditions climatiques vont se dégrader cette nuit. Le nord, l’ouest, le sud et le sud-est vont passer en vigilance orange vents forts à 4 h du matin. À noter que l’est, plus épargné par les vents, sera sous une vigilance jaune fortes pluies/orages.

Vents forts : Prudence sur la Nouvelle Route du Littoral

Le CRGT informe qu’en raison des prévisions de Météo France annonçant des conditions météorologiques dégradées et d’importantes rafales de vent dès ce soir, la circulation entre Saint-Denis et La Possession sera réglementée à partir de 20h ce mercredi 12 juin jusqu’au vendredi 14 à 6h, interdisant la circulation des deux roues sur le Viaduc de la Nouvelle Route du Littoral et limitant la vitesse à 70 km/h pour tous les véhicules.