Revenir à la rubrique : Politique

3e circonscription: Nathalie Bassire et Jean-Alain Cadet présentent leur programme

Un projet de base Les Républicains, agrémenté de la feuille de route RéunionNous, le tout arrosé par des propositions en faveur de la transition écologique. Ce jeudi 1er juin, Nathalie Bassire, et son suppléant, Jean-Alain Cadet ont présenté leur programme pour la 3e circonscription.  Un programme également « enrichi par la rencontre avec la population de la Rivière, Cilaos, l’Entre-Deux, […]

Ecrit par PB – le jeudi 01 juin 2017 à 16H49

Un projet de base Les Républicains, agrémenté de la feuille de route RéunionNous, le tout arrosé par des propositions en faveur de la transition écologique. Ce jeudi 1er juin, Nathalie Bassire, et son suppléant, Jean-Alain Cadet ont présenté leur programme pour la 3e circonscription.  Un programme également « enrichi par la rencontre avec la population de la Rivière, Cilaos, l’Entre-Deux, et bien-sûr le Tampon », précise Nathalie Bassire. 

12 axes de travail ont été identifiés par le duo qui discute depuis « plusieurs mois pour dépasser les clivages » . Trois sont des priorités: la lutte pour le pouvoir d’achat, la protection des familles et l’emploi par la baisse des charges fiscales. 
 

La création d’emploi qui passe également par un travail autour de l’économie sociale et solidaire, thème de prédilection de l’écologiste Jean-Alain Cadet. Son objectif est de réaliser au moins une recyclerie par commune. Une solution alternative au projet de [centrale UVE-CSR]urlblank:http://www.zinfos974.com/Pierrefonds-Le-projet-de-centrale-CSR-d-Ileva-beneficiera-du-fonds-dechets_a109255.html d’Ileva. « Mais il faudra faire attention à sa taille et ne pas à avoir à nourrir la bête », poursuit le candidat. 

Interpellé sur son ralliement à Nathalie Bassire, Jean-Alain Cadet explique:  » Il y a un alignement des planètes politiques en ce moment. Il vaut mieux une députée plutôt en phase avec les collectivités locales sinon cela se passe comme au Tampon où l’équipe municipale (de la majorité NDLR) ne va pas chercher de subventions par calcul politique ». 

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.