Sport

Tour Auto 2011: Pour Malik Unia, "l’homme à battre c’est Olivier Payet"

Malik Unia aime placer la barre le plus haut possible. Si l’homme est connu et reconnu dans le milieu du sport automobile, on connait moins bien son passé d’athlète de haut niveau. Ancien perchiste, champion de France, son record personnel à 5.21 m est encore haut placé sur les tablettes de l’athlétisme réunionnais. Depuis 20 ans, l’homme a troqué la perche pour le volant et ça lui réussi plutôt bien, il a déjà gagné trois fois le Tour auto, la dernière fois en 2009. Avec tous trois victoires au compteur, Olivier Payet, Tony Ricquebourg et… Malik, ils pourraient rejoindre, cette année, Jean Ragnotti au nombre de victoires au Tour Auto…

A 24 heures du départ de l’édition 2011, Malik Unia s’est confié à nous, extraits…


Tour Auto 2011: Pour Malik Unia, "l’homme à battre c’est Olivier Payet"
 
Zinfos974 : Malik Unia, le Tour Auto commence demain, que pensez-vous de cette édition 2011 ?

Malik Unia : Ce tour reste exceptionnel par le nombre d’engagés, il y aura 110 concurrents, c’est incroyable… Contrairement à ce que les gens peuvent penser, ce n’est pas un sport de riches. Les pilotes qui s’alignent au départ du Tour Auto font beaucoup de sacrifices pour participer, ce sont des vrais passionnés… On peut vraiment se réjouir du plateau proposé pour cette édition 2011. On a un éventail de véhicules à la pointe de la technologie. Le Tour garde ce cachet exceptionnel et l’engouement que les gens ont pour cet événement est toujours important. Ça reste l’évènement phare en sport mécanique à La Réunion.

Êtes-vous déçu que les deux premières spéciales soient raccourcies et ne traversent pas Petite-Ile (lire ici) ?

M.U : Oui, c’est sûr que pour un pilote, plus il y a de kilomètres, plus on est heureux. C’est toujours frustrant de constater qu’une spéciale est raccourcie… C’est dommage. Le sport auto ne doit pas être considéré comme le vilain petit canard du sport, on doit respecter la passion des autres. La fête sera là quand même. Une commune n’a pas joué le jeu, c’est tout.

Vous avez gagné en 2009, comment sentez-vous cette édition ?

M.U : L’édition 2009 était incroyable… On a avait presque fait le grand chelem avec 16 scratchs sur 18 spéciales si je me souviens bien. J’en garde encore un super souvenir. Cette année, tout est possible. Ça m’a pris six mois pour préparer la voiture. Je suis un privilégié de conduire cette voiture (Peugeot 306 Maxi). Elle gagne encore des épreuves dans les championnats nationaux. On verra mais ça va de mieux en mieux sur le plan mécanique.

Votre concurrent le plus redoutable ?

M.U : L’homme à battre, c’est Olivier Payet. Sur le papier, c’est la favori avec sa Fiat S2000 (Olivier Payet et le tenant du titre). Evidemment, Tony Ricquebourg et Philippe Maitre seront aussi des candidats très sérieux. Il y a d’autres outsiders, on ne sait jamais comment les choses peuvent tourner, il y aussi le facteur chance…

Que dire de la sécurité sur le Tour Auto ?

M.U : L’association organisatrice a plus de 40 ans d’expérience. Ils ont le savoir-faire. Ils ont posé cet aspect au centre des priorités de l’organisation. Le risque zéro n’existe pas. On fait aussi appel à l’intelligence des spectateurs pour que les consignes soient respectées. Il faut éviter de traverser les routes et surtout se positionner, si possible, en hauteur par rapport à la route.
Jeudi 28 Juillet 2011 - 15:28
Lilian Cornu
Lu 1676 fois




1.Posté par Le Troll velu 974 le 28/07/2011 19:12
Est que ces stars courent ailleurs qu'a la réunion ? Oui je sais, j'énerve !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales