Economie

Les prix de l'électricité solaire revus à la baisse

C'est dans un décret paru hier au Journal Officiel et signé conjointement par le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo et la ministre de l'Economie Christine Lagarde que le couperet est tombé: le prix du rachat de l'électricité photovoltaïque par EDF est désormais baissé de 12%.


Les prix de l'électricité solaire revus à la baisse
Selon le gouvernement, la dynamique mise en place en matière de développement durable est déjà bien lancée et dépasse les objectifs fixés par le Grenelle de l'Environnement. De ce fait et observant, d'après le communiqué officiel de Bercy, une tendance structurelle à la baisse des prix sur ce marché, le gouvernement a décidé de diminuer de 12% le prix auquel EDF doit racheter l'électricité photovoltaïque produite mais aussi d'instaurer un plafond sur la quantité d'énergie produite: au delà de ce plafond, le prix d'achat de l'électricité sera ramené à 5 centimes d'euro par kilowatt/heure. Ce plafond sera équivalent à 1800 fois la puissance maximale de l'installation dans les DOM.

Ce décret ne devrait pas avoir de conséquence directe sur les installations personnelles, étant donné qu'il ne concerne que les installations ayant une puissance maximale de 3 kilowatt/heure. En dessous, le tarif restera de 58 centimes par kilowatt/heure et au dessus il descendra à 35,2 centimes. Sachant qu'une telle puissance équivaut à 30 mètres carrés de panneau, il est peu probable qu'une installation domestique soit concernée.

L'objectif du gouvernement est également de rendre moins rentable la spéculation financière sur les installations photovoltaïques. Néanmoins, la Réunion, en 2008, produisait seulement 36% de son énergie de manière renouvelable alors que le projet GERRI, lancé cette même année, promettait une utilisation exclusive de l'énergie renouvelable à l'horizon 2030. De quelle manière ce projet sera t'il impacté par cette décision gouvernementale?
Jeudi 2 Septembre 2010 - 13:32
Samuel Bertil
Lu 1027 fois




1.Posté par Michel Gangaye le 02/09/2010 18:33
Il est prévu que les niches fiscales du développement durable soient réduites de 50 %. L'état et ses lobbyings peuvent faire de la publicité mensongères pour vendre des équipements sous le label du développement durable. En tout cas l'impact environnemental est bien réel dans le budget maintenant. Il faut être vraiment un Grand Couillon pour faire des investissements à place d'EDF pour la production d'électricité.

2.Posté par fiuman le 03/09/2010 12:40
Comment aider l'investissement sous toutes ces formes si les règles changent arbitrairement?

3.Posté par polo974 le 03/09/2010 13:43
Et bien, il faudra qu'ils bossent un peu plus, vendent un peu (beaucoup) moins cher plutôt que se bronzer au soleil et se faire des c.... en or en vendant du panneau solaire...

4.Posté par Joseph II, le 03/09/2010 21:08
Ce décret ne devrait pas avoir de conséquence directe sur les installations personnelles, étant donné qu'il ne concerne que les installations ayant une puissance maximale de 3 kilowatt/heure

Ne serait-ce pas plutôt les installations ayant une puissance minimale de 3 kilowatt/heure ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales