Société

Des animaux domestiques pour pêcher le requin? Proprement "ridicule"!

La fondation Brigitte Bardot a interpellé l'opinion en publiant sur son site internet un communiqué "suggérant" que certains pêcheurs de requin réunionnais persistent à utiliser des animaux domestiques comme appât. Mais sur cette question, les avis divergent.


Des animaux domestiques pour pêcher le requin? Proprement "ridicule"!
 
Le requin bouledogue pêché jeudi dernier à Saint-Gilles aurait "mangé un chien ou un chat"! Il s'agit, du moins, de l'information relayée sur le site Internet de la fondation Brigitte Bardot (lire l'article).

Comment ces animaux domestiques ont-ils pu se retrouver dans la mâchoire d'un prédateur marin? Les défenseurs des animaux ne croient pas à un "concours de circonstance", pour eux c'est la preuve que des animaux sont utilisés sur l'île comme appâts pour la pêche au requin.

La Réunion est une nouvelle fois décriée par la fondation, eu égard à l'image "choquante" qu'elle renvoie. Pourtant, les apparences pourraient être trompeuses, selon Joël Le Guen. Ce spécialiste de la pêche au gros et membre du Réunion Fishing Club, nous livre la réponse du pêcheur à l'accusateur.

"Je trouve dommage que madame Bardot ne cherche pas à creuser un peu plus loin. Si des chiens se retrouvent dans le ventre des requins, c'est parce que ces éboueurs des mers, friands des eaux saumâtres, se mettent aux embouchures des ravines. Or, lorsqu'il pleut, les ravines rejettent les animaux morts. Mais partir à la pêche au requin avec des animaux vivants, c'est complètement ridicule! Vous imaginez des pêcheurs arriver au port avec des chiens qui hurlent? Tout ça, c'est de la politique-spectacle", a réagi, indigné, le professionnel.

Les hameçons, des pièges basiques?

Quant aux fameux animaux domestiques retrouvés "un hameçon planté dans la mâchoire ou dans le cou", ce que la fondation Brigitte Bardot déplore, Joël Le Guen s'est fait sa petite idée. "A une époque, on avait montré des photographies de chiens avec un hameçon relié à du fil en nylon dans les babines ou dans les pattes. Certains fermiers se faisaient tuer leurs poules par des chiens errants affamés, et ont pu poser les crochets sur des bouts de volaille. C'est basique".

"D'ailleurs, renchérit-il, si quelqu'un avait vraiment voulu partir à la pêche au requin avec un animal, il aurait utilisé des câbles en acier, pas du fil en nylon, alors qu'on sait bien que les dents du requin coupent tout. D'autre part, les hameçons auraient été mis au milieu du corps de l'animal, pas aux extrémités. Je suis parfois d'accord avec Brigitte Bardot mais là je trouve ça ridicule et exaspérant".

L'homme nie l'existence de cette pratique en bloc. Pourtant, en 2005, les associations de protection des animaux s'étaient émues d'un reportage tourné à la Réunion sur les "animaux-appâts" et à la suite duquel un homme soupçonné d'actes de cruauté envers les animaux avait été arrêté. Il avait ferré un chien et prétendu vouloir piéger l'animal qui lorgnait ses poules. Un arrêté préfectoral avait en parallèle calmé les esprits en interdisant la détention de tout animal carnivore domestique, vivant ou mort, à bord d'une embarcation.

Des pratiques qui se raréfient?

Les pratiques de pêche à l'aide d'un animal domestique sont-elles encore effectives à la Réunion? La fondation Brigitte Bardot semble le croire. Pour le professionnel de la mer du Réunion Fishing Club, c'est impensable, et si cela s'est déjà produit dans le passé, ce n'était que la triste oeuvre d'un homme "dérangé". Le débat subsiste.

L'Arepa, association réunionnaise de protection des animaux, penche de son côté pour une persistance de la pêche au moyen d'animaux-appâts. Dans la mesure où les squales "ne se nourrissent pas de cadavres", l'association suppose que les restes de chats ou chiens retrouvés dans le requin pêché la semaine dernière proviennent d'un animal vivant utilisé pour la pêche, et non de bêtes déversées dans l'océan par les ravines en crue.

Toutefois, si l'Arepa est convaincue que ces sombres pratiques ont existé et perdurent, selon elle, la réglementation en la matière a permis de diminuer la fréquence de ce genre de "cruautés" qu'elle attribue principalement à des pêcheurs amateurs.
Mercredi 5 Octobre 2011 - 16:59
Lu 8036 fois




1.Posté par Nier l'évidence le 05/10/2011 17:08
La pêche aux requins se pratique essentiellement de nuit. Donc emmener des appâts vivants peut se faire très discrètement.

2.Posté par MA le 05/10/2011 17:09
cé un scandale !!!!

3.Posté par Cambronne le 05/10/2011 17:11
Encore une fois c'est la pauvreté de la figuration allégorique qu'il vient d'être dénoncée, par des pignoufs sans la moindre preuve, les commérages relèvent de la calomnie pur et simple. Il ne reste plus que l'IRT pour tenter de répondre à cette honteuse diffamation, jetant le trouble et discrédit sur la Réunion ...

4.Posté par mu'adib le 05/10/2011 17:17
comment fait on pour attraper les requins à col blanc, est ce la crise mais il y en a de plus en plus

5.Posté par noe le 05/10/2011 17:29
Utiliser des chiens vivants comme appâts pour les requins , cela se faisait dans la 2e Guerre mondiale à la Réunion ...on manquait de viandes , d'huile et la pêche aux requins était souvent l'unique moyen pour améliorer ses repas ...
-requins boucanés
-requins sèchés
-requins frais ...
Tout était utilisé : peau , viande , abats comme le foie ...

On fixait un chien ou chat crevé à un crochet en fer attaché à un cable en acier (à cause des dents) puis à une corde attachée à un vacoa sur la berge ...le chien crevé et son crochet étaient suspendu en mer à 50 m du rivage sous une bouée lestée ...au bout de quelques jours , l'odeur de pourriture attirait des gros requins (marteau , blanc , à pointe blanche , bouledogue ...) et un se laissait embrocher par le crochet (3 brins) ... on le laissait se débattre et on le tirait sur la rive et à coups de massue on l'achevait ....puis on partageait la viande entre les familles ....

Pratique de pêche qui semble disparue ....Aujourd'hui est un autre temps ...on préfère d'autres viandes pour les grillades ...à part quelques nostalgiques qui arrivent encore à consommer le requin vendu dans les grandes surfaces en tranches ressemblant à du thon blanc ....

6.Posté par Corvaisier Veronique le 05/10/2011 17:36
Mais oui, tout ceux qui habitent sur l'île savent très bien que par temps de pluies, les ravines se déversent dans l'océan, et par conséquent, "tout "ce qui se trouvent dedans, comme les chiens ou chats errants et bien d'autres choses, et le requin est là, a attendre que ça lui tombe tout crus dans le bec si je peut m'exprimer ainsi...faut arrêter de vouloir incriminer tout le monde, tout ceci prend une allure complètement ridicule....ceci dit je reste persuadée que partir a une chasse punitive envers les requins ne sert a rien .... et que c'est cruel, et je précise que je respecte le chagrin des familles qui ont perdu un être cher...je suis de tout coeur avec eux....mais voilà tout ceci ne ramènera pas les personnes disparus et cela ne servira a rien, qu'ont ils pu nous dire sur les prélèvements du requin péché ?? rien je crois .....

7.Posté par Dominique le 05/10/2011 17:36
Il y a quelques mois, nous avons été alerté par la présidente d'une association de protection animale de La Réunion qui avait aperçu un chat muni d'appats qui s'enfuyait.
Naturellement, le chat en question n'a pas pu être rattrapé.
Mais vu le niveau de barbarie de certains actes perpétrés vis-à-vis des femmes et des enfants, je suis persuadé que cette pêche avec des animaux vivants perdure.
J'en ai discuté avec plusieurs associations, on fait pression sur elles pour qu'elles se taisent car cela donne une mauvaise image pour le tourisme ! Voilà c'est clair : il est interdit d'en parler !

8.Posté par Braconier le 05/10/2011 17:45
C'est une bonne idée ,il faudrait en parler à la SPA pour l'approvisionnement.

9.Posté par agnès le 05/10/2011 18:32
bande de con franchement déjà tuer les requin c n'importe, ils n'ont plus rien à bouffer les requins !!!! quoi vous êtes complètement con vive le préfet de merde !!!! en plus utiliser des chiens comme appât c'est une blague.
Quel image vous montrez de notre île là sois disant île intense !!!!

10.Posté par Damien le 05/10/2011 18:56
Na deux trois " pêcheurs " i devrait termine comme zot l'appat ...

11.Posté par TARDY KATIA le 05/10/2011 20:00
c'est vraiment inacceptable et pas humain du tout de prendre des pauvres betes ( chiens ou chats ) comme appats pour les requins meme si la peche se fait de nuit c'est cruel pour ses pauvres betes. Nous devrions accrocher des fils de fer dans la bouche de ceux qui le font et là nous verrons leur reaction......

12.Posté par Ultra le 05/10/2011 20:17
C'est scandaleux mais c'est pratiqué depuis longtemps a la réunion !!

13.Posté par grangaga le 05/10/2011 21:43
"une mauvaise image pour le tourisme ! Voilà c'est clair : il est interdit d'en parler !"

Mantèr' ou ça!!!!! Zistéman anon parlé!!! Nana tout' kalité touriss' ici, é malérèz'man nana ossi satt' y vyin la Rényon po pratik' la pèss' o gro (tel ke Carlos té y viyn a peu près 2 fwa l'ané)
Tou konm' bann' surfèr', lo bann' pécèr' profécionèl' (mi di pa sa po mal'parlé, y fo ètt' réaliss')lé inn' ti...bon...(a zot swazi) pé "macho" sa, alorss', po gainlle lo pli gro pwasson, d'apré ou...kossa.....ziska ou....ah! Fé pa koz' a mwin là.......

"ce n'était que la triste oeuvre d'un homme "dérangé".

In boug' déranzé y sarr' an mer'...po pèss' rékin an pliss'...Ô fètt' konbyin zot' té y lé?????????????? Le débat subsiste.

14.Posté par Rebelle le 06/10/2011 06:29
Ce pêcheur professionnel est un (...), banaliser cette horreur montre très bien la mentalité et le peu de considération des ces gens la pour des etres vivants.

15.Posté par jeanne le 06/10/2011 17:27
A bon !!! les ravines rejette des chiens dans la mer c'est la blague du siècle NON!!!!!!!!!!!!!!!!

16.Posté par Corvaisier Veronique le 06/10/2011 17:46
Jeanne post 15. si c'est écrire pour ne rien dire abstient toi !!! merci^^

17.Posté par mireille bever-rudolph le 07/10/2011 10:53
shame on you...schämt euch...honteux...

18.Posté par Nicolas Cuchet le 26/04/2013 03:35
Les gens qui pratiquent cette pêche sont des sous hommes.
On imagine l'horreur que vivent ces animaux, qui sont pourtant les meilleurs amis de l'homme.
J'espère que quelqun (politiques ...) fera quelque chose pour arrêter ça.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:36 Les Miss France vivent un "enfer" à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales