Revenir à la rubrique : Faits divers

Volcan : Du matériel de l’Observatoire vandalisé, une plainte déposée

Du matériel situé dans l'enclos du Piton de la Fournaise a été endommagé de manière volontaire, rapporte le Quotidien. Une plainte a été déposée par la directrice de l'Observatoire.

Ecrit par N.P – le mercredi 31 mars 2021 à 08H19

Des appareils situés dans l’enclos du Piton de la Fournaise ont été vandalisés, indiquent nos confrères du Quotidien. Un panneau photovoltaïque et un inclinomètre (capteur permettant de mesurer les angles par rapport à l’horizon) ont été les cibles de jets de galets. 

Une plainte a été déposée ce lundi par la directrice de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise, précise le journal. Car l’endommagement de ces appareils est non seulement coûteux, mais porte aussi atteinte aux intérêts scientifiques et à la sécurité de la population.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prise illégale d’intérêts : Condamné, Olivier Rivière échappe à l’inéligibilité

En octobre 2020, Olivier Rivière était condamné en première instance pour prise illégale d’intérêts et concussion. Contestant tout, le maire de Saint-Philippe avait été rejugé en appel à sa demande. Le 25 mars 2021, il était condamné à trois ans d’inéligibilité et à huit mois de prison avec sursis en appel et annonçait son pourvoi en cassation qui a prospéré. Ce jeudi, alors que les mêmes peines ont été proposées à la cour, il n’écope pas d’inéligibilité, mais de huit mois de prison avec sursis et de 10.000 euros d’amende.

SPL Sudec : André Thien-Ah-Koon, condamné en appel à 5 ans d’inéligibilité, perd son mandat

En 2022, André Thien-Ah-Koon était condamné à 6 mois de prison avec sursis pour prise illégale d’intérêts dans le dossier de la SPL Sudec. Le tribunal de Saint-Pierre avait estimé que l’embauche de Christelle Mondon, la sœur de son adjointe, à la tête de la Société publique locale caractérisait un délit. Frappé d’une peine d’inéligibilité de 3 ans, le maire du Tampon avait fait appel de la décision. Ce jeudi, la cour d’appel a entériné le premier jugement. André Thien-Ah-Koon est condamné à cinq ans d’inéligibilité et perd son mandat.