Revenir à la rubrique : Société

Vidéo – Rétablissement de la ligne Réunion-Chennai : Une décision attendue sous deux à quatre mois

Suite à la suspension du vol Réunion-Chennai par Air Austral, depuis le 1er Avril 2023, un Collectif pour le maintien de cette ligne s'est constitué. Ce mardi, le collectif souhaitait revenir sur les dernières avancées dans ce dossier, en présence du PDG d'Air Austral, Austral Joseph Brema, et du consul général de l'Inde à La Réunion, Jitendra Nath Majhi.

Ecrit par SI – le mardi 02 mai 2023 à 13H51

Regroupant une soixantaine de personnes, le collectif a lancé une pétition en ligne et sur papier, qui a déjà recueilli plus de 2500 signatures. Air Austral a de son côté effectué un nouveau montage de dossier économique, afin de convaincre les autorités
pour le rétablissement de cette ligne, explique son PDG, Joseph Brema. « Nous avons mis avec l’équipe tous les éléments et les arguments démontrant à la Commission européenne que c’est possible (NDLR : le rétablissement de la ligne). La décision appartient donc aux autorités », explique-t-il.

Une ligne « légèrement déficitaire » avant Covid

Une décision qui sera connue « d’ici deux à quatre mois », poursuit le patron d’Air Austral, le temps que Bruxelles se penche sur la rentabilité de la ligne. Une rentabilité pas toujours présente reconnaît-il, « avant-crise » du moins, même si de nouveaux éléments ont été rajoutés par la compagnie concernant le taux de remplissage des avions. « Avant la période de la crise sanitaire, cette ligne, pour répondre à la définition de la Commission européenne, était légèrement déficitaire, il faut le reconnaître. Nous avons présenté un business plan avec une reprise du trafic progressive. Le trafic au cours des 10 derniers mois est revenu au niveau d’avant-crise, voire même plus important », ajoute Joseph Brema, confiant quant sur le bouclage de ce dossier.

Si la Commission répond favorablement aux arguments exposés par Air Austral d’ici deux mois, la compagnie régionale pourra reprendre la ligne peu avant la période des grandes vacances scolaires de juillet. Autrement, il faudra la prochaine saison pour s’envoler de nouveau vers Chennai.

« Rien n’est gagné »

Président du Collectif pour le maintien de la ligne aérienne Réunion-Chennai, Selvam Chanemougame reste serein dans l’attente de l’étude du dossier préparé par Air Austral et s’attend à voir l’horizon se dégager pour le maintien de la liaison. À condition dit-il que la mobilisation « ne faiblisse pas ». « Le travail n’est pas fini pour nous et j’ai peur qu’il y ait une démobilisation avec le temps. Comme l’a annoncé M. Brema, le dossier va être déposé cette semaine. Rien n’est gagné et il faut que nous continuons ce travail et il n’y a aucune raison pour que La Réunion soit mise sous cloche en nous isolant complètement de l’océan Indien, qui devient un centre de gravité », clame le président de Tamij Sangam.

Pour ce dernier, il s’agit de faire travailler « ensemble » les parties prenantes dans ce dossier, « et non pas les opposer », que ce soit Air Austral, la Région Réunion sans oublier les autorités françaises et indiennes. Une demande a même été déposée par le collectif auprès du gouvernement indien pour intervenir directement auprès de Paris et de Bruxelles pour appuyer le maintien de la ligne. Sur ce point, Selvam Chanemougamne ne cache pas son incompréhension. « Je suis désolé de constater que l’axe de coopération ne se passe qu’entre les deux capitales, à savoir Paris et New Delhi. On dit que l’Inde est un partenaire stratégique alors que nous sommes là dans l’océan Indien, porte d’entrée de l’Union européenne »:

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Baccalauréat : Début des épreuves ce mardi

Après le passage des épreuves écrites anticipées de français le vendredi précédent, l’attention se tourne désormais vers les élèves de Terminale des filières générale et technologique, qui s’apprêtent à débuter leur marathon d’examens pour décrocher le baccalauréat général et technologique.