Revenir à la rubrique : Faits divers

Une enseignante condamnée en appel pour consommation de kétamine et de cocaïne

En quête d'une meilleure rémunération, une trentenaire venue de l'Hexagone, enseignante depuis une dizaine d'années, a cédé aux sirènes de la fête et des stupéfiants après avoir fait "de mauvaises rencontres" dès son arrivée. Interpellée en allant chercher un colis postal qui contenait de la kétamine et de la cocaïne, la prof avait bénéficié de la clémence du tribunal en première instance, lequel avait décidé que son casier resterait vierge. Jugée en appel à la demande du parquet, la prévenue a vu sa peine confirmée. Elle écope aussi de 121.400 euros d'amende. Sa condamnation sera inscrite à son casier judiciaire.

Ecrit par Isabelle Serre – le vendredi 01 décembre 2023 à 17H30

L’histoire de Valérie* a tout du cliché. Une enseignante depuis une dizaine d’années qui décide de venir s’installer à La Réunion « parce qu’on y est mieux rémunéré ». Mais rien ne se passe comme prévu. Dès son arrivée dans le département, la jeune femme a de « mauvaises fréquentations », selon ses dires, et s’enfonce dans la consommation de drogue.

Jusqu’à son interpellation lors de la réception d’un colis contrôlé par les douanes. À l’intérieur, un flacon de gel douche dans lequel sont dissimulés 808 g de kétamine. Mais également un flacon d’eau de Cologne dans lesquels les douaniers ont retrouvé 543 g de cocaïne.

En première instance, Valérie a été condamnée à la peine de 2 ans d’emprisonnement avec sursis probatoire. Le président de l’audience correctionnelle avait décidé de ne pas inscrire cette condamnation à son casier judiciaire. Une aubaine pour l’enseignante du chef-lieu.

Mais c’était sans compter un appel du parquet. Cette fois, les magistrats ont été moins indulgents avec la prévenue qui n’a pas semblé les émouvoir avec des larmes versées en évoquant « maman et grand-maman ». La représentante du ministère public a sous-entendu qu’étant donné la quantité de drogue interceptée, cette dernière n’était pas destinée à la seule consommation personnelle de la trentenaire. Trois ans de prison dont 18 mois avec sursis probatoire ont été requis ainsi que l’inscription de cette condamnation au casier judiciaire.

Autre coup dur, le service des douanes présent à l’audience a proposé à la cour de prononcer une amende douanière de 121.410 euros, « la quantité de drogue retrouvée ayant été sous-estimée lors de la première audience ».

La Cour, après en avoir délibéré, a décidé ce jeudi de condamner la trentenaire à deux ans de prison avec sursis probatoire ainsi qu’à une amende douanière de 121.400 euros d’amende.

*Prénom d’emprunt

Thèmes : Cocaïne | Kétamine
S’abonner
Notification pour
27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Choupette
2 mois il y a

Mais quel pied de se droguer sous les tropiques ! A poil, c’est encore mieux !!!

Maman et Grand-maman vont devoir mettre la main à la poche et remercier la fifille de faire une croix sur leur retraite.

Voilà le remerciement … .

Bounty
2 mois il y a

C’est vrai, la Réunion est la poubelle de la France. Par respect, on aurait du faire un tri avant et ne pas nous envoyer tout détritus.

Rufine97
Répondre à  Bounty
2 mois il y a

Si on pouvait garder nos propres détritus, cela arrangerait aussi les metropolitains.Hé oui, beaucoup de reunionnais qui arrivent en métropole ne sont pas des saints

Imaginez!!!!
Répondre à  Rufine97
2 mois il y a

Cela va dans les deux sens c’est clair.

Kayam
Répondre à  Rufine97
2 mois il y a

lé pa dé saints konm partou mé la zamé entenn ke bane Réinioné y mars touni ! ou la perd oula !

P’tit colon Créole
Répondre à  Bounty
2 mois il y a

Le bounty ??? Noir dessus blanc dedans ?? C’est ça ?
parlez-vous aussi ainsi de nos détritus ??? de nos raclures de chiottes ou simplement parce que celle la est du continent ?
la justice a fait son boulot c’est tout ce qui est à retenir le reste ressemble drôlement
à du racisme.

cyclope exalté
2 mois il y a

Même pas de prison ferme…..c’est encore cadeau malgré l’amende.

Imaginez!!!!
Répondre à  cyclope exalté
2 mois il y a

Il n’y a que le pognon qui intéresse la justice.

Planteur
Répondre à  cyclope exalté
2 mois il y a

Ou connais pas lire ? Inscrit à ou à la prison elle pourra vous aider à la compréhension de texte . Au CP notre enseignante nous disait déjà que : « lire c’est comprendre » !!

Pays schizo
2 mois il y a

Quelle honte , l’Etat s’engraisse avec l’argent de la drogue..

Heben
Répondre à  Pays schizo
2 mois il y a

Exact…ca s appelle comment de faire de l argent sur un trafic ?foutez moi ca au trou..en plus de l amende…diffusez largement que les autres soient au courant de ce qui va lui arriver…et montrez bien sa galère pour dissuader les autres…la en fait l état prend sa part c est tout

Maduraï
2 mois il y a

A la base de cette tragédie c’est le phénomène de la surrémuneration, c’est comme le « chant des sirènes  » qui attirait jadis les marins dans les écueils, tant que l’état ne solutionne pas ce problème pertinent, on aura toujours des gens pour penser que le paradis terrestre c’est chez nous.

dieu est grd !
Répondre à  Maduraï
2 mois il y a

oui

dégolas
2 mois il y a

j’espère qu »elle est radiée de l’éducation nationale sinon ça n’a pas de sens. elle ne peut rien enseigner de bons si elle deale et consomme de la drogue.

dieu est grd !
2 mois il y a

L’histoire de Cindy B. a tout du cliché. Une enseignante depuis une dizaine d’années qui décide de venir s’installer à La Réunion « parce qu’on y est mieux rémunéré ». le drame de la reunion on vient pour la chasse au prime de plus en plus au detriment des locaux

Jean-Sebastien
Répondre à  dieu est grd !
2 mois il y a

Je suis certain qu’elle a pris votre place !!! Pas de chance !!!

larglasosse
2 mois il y a

J’éspère qu’elle sera dégagée d’ici et qu’elle aille se faire voir et se droguer là d’ou elle vient . Ras le bol de cette merde qui vient polluer la Réunion , au fait j’éspère que pour elle l’enseignement est fini …

Parent d’élève
Répondre à  larglasosse
2 mois il y a

Je suis d’accord avec vous elle doit être radié de l’Education Nationale.
Mais … êtes-vous aussi d’accord pour qu’on radie le professeur de math (réunionnais Malbar) de ma fille pour consommation excessive de zamal ou autre drogue et qui n’arrive plus à assurer ses cours.
je tiens à le préciser qu’il fut jadis un excellent enseignant.
Il est évident qu’on ne vous demandera pas votre avis .

larglasosse
Répondre à  Parent d’élève
2 mois il y a

Je précise que toutes les merdes doivent etres dégagées , m’en fout du caf ,du malbar , du yab … et j’en passe . On a fauté , on paie cash . Ces personnes doivent donner l’exemple .

Bigkok
2 mois il y a

En première instance c’était vraiment de la merde le jugement vu la quantité de cok et keta….justice a 2 Ball…!! Grosse paye et sa vie a st Gilles..j’imagine la classe !! La prof défoncé..

Imaginez!!!!
2 mois il y a

Malheureusement ce n’est pas un cas isolé, il y à pas mal d’enseignants du primaire, en particulier dans l’ouest adeptes de soirée bien chargées en produits illicites. Il serait temps que le rectorat se mette à faire des tests inopinés pour les profs tous niveaux confondus.

Pierre le Port
Répondre à  Imaginez!!!!
2 mois il y a

Que dit le dicton ? Quand on veut noyer son chien ….on dit qu’il a la gale !!!
Il est quand même regrettable que Zinfos participe à cette cabale.
Je suis enseignant remplaçant dans l’Ouest, je puis vous dire que si on trouve des défoncés sur Zinfos, je n’en ai pas encore vus dans les écoles de ce secteur . Après, on peut toujours tomber sur un mouton noir mais n’exagérons pas !

Billy
2 mois il y a

Il y a assez de zamalisés et alcoolisés pour nous emmerder comme ça ici,on a notre « dose » c’est bon

Kok péi
2 mois il y a

Kréol, mang a ter, I rant la zol po dé pié zamal.
Ali, gouyav de frans anlèr, li giny sirsi.
Normal, li viv sinzil, li koz fransé, son po lé blan.
La zol lé tro a ter po li!!!
Totos zot momon la lwa blan…

Waly jean Claude
2 mois il y a

Bien fait pour elle. En plus de toucher la prime de vie chère , elle voulait faire la grosse dame zoreil . Elle ne devrait ne plus enseigner au nom de la morale. Cette merde de cocaïne ne doit pas être toléré a la Réunion il y a assez de zamal pour fumer si elle voulait fumer
Bravo le parquet et les juges de la cour d’appel. Non mais…. On est où là !!!!!!

Boulouc
2 mois il y a

Tout fonctionnaire qui touche à la drogue doit être licencier.
D autant que ces.enseignant vendent eux même à leurs eleves

lolo
2 mois il y a

DEHORS retour chez elle et RADIATION de l’éducation nationale

Dans la même rubrique

William porté disparu depuis le 25 novembre

William Mardémoutou a été vu pour la dernière fois le 25 novembre dernier à Saint-Benoît. Il est âgé de 45 ans, il mesure entre 1,70 et 1,75m, il est de type Indopakistanais, de corpulence normale et a les cheveux courts, noirs et épais. Si vous disposez d’informations, appelez la gendarmerie de Saint-Benoît au 0262 50 33 82 ou en dehors des heures ouvrables, composez le 17.

Trafic de cocaïne Dubaï-Réunion et blanchiment : La tête de réseau présumée et sa compagne influenceuse confrontés

Il y a un an, Karim B., soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafic de cocaïne et de blanchiment d’argent en lien avec ce trafic, était placé en détention provisoire. Sa compagne, influenceuse et chroniqueuse TV, était également inquiétée, soupçonnée d’avoir été complice en tant que prête-nom d’une société d’import-export de véhicule qui aurait permis d’écouler une partie des sommes provenant du trafic. Tous deux vont se retrouver ce mardi après-midi dans le cabinet du juge d’instruction qui devrait confronter leurs déclarations.

Saint-Joseph : À 71 ans, elle va en prison pour violences conjugales

Une Saint-Joséphoise était jugée hier par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur son conjoint en récidive. La septuagénaire souffre de problèmes psychiatriques qui lui causent une jalousie obsessionnelle avec une dangerosité avérée. Elle a été condamnée à sept mois de prison ferme.

Le Tampon : Elle le quitte, donc il tue ses poules

Un Tamponnais va passer 11 mois derrière les barreaux pour avoir commis en récidive des violences conjugales. Après avoir craché sur son ex qui tenait leur bébé dans les bras, il est allé tuer ses poules, car il affirme ne pas avoir eu d’autres solutions.

St-Louis : Une gentille voisine jugée pour abus de faiblesse

Entre avril 2017 et septembre 2019, Marie-Fabienne R. est soupçonnée d’avoir abusé de la vulnérabilité d’un homme handicapé dont elle s’occupait. Ce dernier souffre d’un handicap visuel et a rencontré la prévenue, jugée ce jeudi devant la cour d’appel, par l’intermédiaire de voisins.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial