Une enseignante condamnée en appel pour consommation de kétamine et de cocaïne

En quête d'une meilleure rémunération, une trentenaire venue de l'Hexagone, enseignante depuis une dizaine d'années, a cédé aux sirènes de la fête et des stupéfiants après avoir fait "de mauvaises rencontres" dès son arrivée. Interpellée en allant chercher un colis postal qui contenait de la kétamine et de la cocaïne, la prof avait bénéficié de la clémence du tribunal en première instance, lequel avait décidé que son casier resterait vierge. Jugée en appel à la demande du parquet, la prévenue a vu sa peine confirmée. Elle écope aussi de 121.400 euros d'amende. Sa condamnation sera inscrite à son casier judiciaire.