Revenir à la rubrique : Société

Une baleine à bosse au large de Saint-Pierre…

Une baleine à bosse a été aperçue en milieu de matinée depuis le front de mer de Saint-Pierre, au niveau du parking d'un supermarché de la Ravine Blanche. Présentes dans les eaux tropicales depuis plusieurs semaines, les baleines à bosse choisissent tous les ans les côtes réunionnaises afin de se reproduire et mettre au monde leur baleineau. La mi-juillet constitue, à ce titre, la période phare pour apercevoir les ballets de ces mammifères en provenance de l'océan Antarctique.

Ecrit par Ludovic Robert – le mercredi 15 juillet 2009 à 12H30

Une baleine à bosse a fait son apparition au large de Saint-Pierre en milieu de matinée et il y a quelques minutes encore. Difficiles à apercevoir, elles semblent se délecter des eaux chaudes de l’océan Indien et devraient être présentes au large de nos côtes jusqu’au mois d’octobre prochain.

Pour le directeur de l’observatoire marin de la Réunion (OMAR), Mickaël Rard « ce phénomène reste classique et habituel en cette période de l’année. Les baleines arrivent au début du mois de juin et restent dans les eaux tropicales jusqu’au mois d’octobre. Nous sommes actuellement dans la grosse période pour les baleines à bosse qui viennent mettre au monde leur petit et se reproduire. Elles viennent de l’océan Antarctique et ont déjà été observées dans l’Ouest de l’île mais aussi dans l’Est à Sainte-Rose. »

Les cétacés, après s’être nourris abondamment dans les eaux glaciales de l’Antarctique, remontent dans les eaux plus chaudes dans le but de se reproduire ou de mettre bas. Selon le directeur de l’Observatoire marin de la Réunion, ces mammifères ont été souvent observés dans l’Ouest du département depuis quelques années, au moment de l’hiver austral, mais ce matin, c’est bien dans le Sud, à Saint-Pierre, que ces baleines ont été aperçues par une dizaine de personnes.

Selon nos informations recueillies auprès de l’Observatoire marin de la Réunion (OMAR), 81 baleines ont été recensées depuis le début de l’année. A ce jour, 47 baleines ont été observées dans l’Ouest et encore aujourd’hui à Saint-Pierre. Parmi ces dernières, huit ont déjà été formellement identifiées par l’OMAR et chacune devrait bénéficier d’une « carte d’identité », actuellement en cours d’édition.

Par ailleurs, il est nécessaire de rappeler qu’une charte d’approche des baleines a été mise en place et qu’il est demandé de respecter ces règles afin de protéger ces mammifères et de pouvoir les approcher sans les effrayer.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sakifo 2024 : “50% de notre programmation sera réunionnaise”

Pour son édition 2024, le Sakifo veut encore proposer du grand spectacle au public réunionnais. Si de grand nom de la musique francophone, comme Hamza, Grand Corps Malade ou IAM répondront présent, les artistes péis ne sont pas en reste, avec Danyel Waro, Lindigo ou encore TABA.

La Réunion est le département le moins sportif de France

Une étude de l’INSEE révèle que La Réunion est le département français qui pratique le moins d’activité sportive. Seul 50% des Réunionnais pratiquent au moins une activité physique par semaine. Comme partout, le nombre de licenciés est en baisse et les femmes restent minoritaires.