Revenir à la rubrique : Faits divers

Un retraité réunionnais victime d’un meurtre sordide en Seine-Saint-Denis

Meurtre sordide dans le 93. Le corps d’un octogénaire d'origine réunionnaise a été retrouvé dans un état déplorable. Il présentait de nombreuses traces de coups de couteau.

Ecrit par LG – le mardi 14 septembre 2021 à 14H26

Que s’est-il passé début septembre en Seine-Saint-Denis ? Dans un appartement de la cité des Poètes à Pierrefitte-sur-Seine, le corps d’un retraité a été retrouvé en état de décomposition mais aussi couvert de plaies et d’ecchymoses, relate le journal Le Parisien. 

La victime d’origine réunionnaise était âgée de 81 ans. C’est sa belle-fille, alertée par sa mère qui n’avait plus de nouvelles de son compagnon, qui a fait la triste découverte.

Selon les résultats d’autopsie, le décès remonterait à début septembre, entre le 1er et le 4, dans ce quartier réputé sensible de la Seine-Saint-Denis. C’est aussi l’autopsie qui a permis de déterminer que la victime avait été poignardée à plusieurs reprises.

La brigade criminelle de Paris continue son enquête. Les policiers étudient notamment la piste d’un cambriolage qui aurait mal tourné puisque l’appartement du vieil homme a été retrouvé ravagé, et plusieurs objets dont son trousseau de clés, avaient disparu.

Ce lundi, une information judiciaire a été ouverte pour homicide volontaire aggravé par le parquet de Bobigny.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.