Revenir à la rubrique : Politique | Société

Un jardin au cœur du Port

Le maire du Port a coupé le ruban du Jardin Oasis vendredi matin en compagnie de représentants de la préfecture, de l'Agence française de développement et la SEDRE.

Ecrit par N.P. – le dimanche 17 mars 2024 à 16H49

Le Jardin de l’Oasis a été ouvert au public ce vendredi. Olivier Hoarau, Maire de la Ville du Port, a inauguré ce vendredi 15 mars, le Jardin de l’Oasis. Il était flanqué de Joël Cadudal de la DEAL, Marie-Pierre Nicollet de l’Agence française de développement et Irchad Omarjee, administrateur de la SEDRE.

Le nouvel espace vert au cœur du Triangle de l’Oasis s’inscrit dans une stratégie de développement de ce quartier du Port. Il se trouve à proximité immédiate du Pôle d’Échanges Odette et Roger Mofy, s’étend sur plus de 6.000 m2 et accueille 136 arbres et palmiers.

« Nous nous situons sur une place stratégique dans la trame urbaine et dans l’organisation spatiale de la ville… Ce programme se veut être un des leviers de la construction d’une nouvelle image de la ville. L’attractivité du Port se nourrit ainsi d’un campus urbain inclusif et novateur qui vise à tisser du lien entre les habitants, les étudiants et le secteur économique pour créer une véritable vie de quartier. Le Triangle de l’Oasis s’intégrant en complémentarité avec les autres projets urbains structurants portois et l’ouverture voulue de la ville sur la mer », a déclaré Olivier Hoarau.

 

Le maire du Port annonce par ailleurs qu’un appel à projets va être lancé jusqu’au 21 mai 2024 à destination des professionnels de la formation et du tertiaire. Il porte sur la cession de deux terrains, d’une part en vue d’y réaliser un établissement accueillant des organismes de formation et d’autre part pour y réaliser des services associés au sein du Campus Paul Vergès.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.

Européennes : Les Ecologistes veulent mettre les bouchées doubles à La Réunion

Marine Tondelier, secrétaire nationale d’EELV (Europe Ecologie-Les Verts) était à La Réunion pour présenter le programme des écologistes pour les Européennes, mais aussi pour inviter les Réunionnais à participer sous toutes les formes à défendre et préserver leur territoire. Elle appelle à voter Vert pour sortir du statu quo européen et améliorer la prise en compte des spécificités réunionnaises.

Démission de Perceval Gaillard : La majorité municipale saint-pauloise s’exprime

Le député Perceval Gaillard a démissionné de son mandat de conseiller municipal et communautaire, a révélé le JIR. Une démission qui interviendrait après une série de désaccords avec Huguette Bello et Emmanuel Séraphin, selon le média. Suite à cette annonce, la majorité municipale de Saint-Paul a indiqué regretter cette démission.

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : Un procès au goût amer dont l’épilogue est attendu le 21 mai

Le procès de Didier Robert, ancien président de la Région Réunion, s’est conclu après d’intenses débats judiciaires sur des accusations d’emplois fictifs et de détournement de fonds. Le délibéré de cette affaire politico-judiciaire, très attendu, sera rendu le 21 mai, en pleine période électorale. Les avocats des 11 prévenus, vent debout contre l’enquête préliminaire menée par des policiers spécialisés en la matière, ont unanimement plaidé la relaxe.