Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Transition malgache 2013: Lobbyng américain pour dénouer le processus électoral ?

Coïncidence du calendrier le 26 juin 2013, jour de fête nationale malgache, boycottée à Antananarivo par les grandes chancelleries, parallèlement à la 7e réunion  du GIC-M à Addis-Abeba… APRES LA FETE… «Après la fête, on gratte la tête » : cette expression fait référence à la période de vaches maigres suivant chaque année la fête […]

Ecrit par zinfos974 – le lundi 08 juillet 2013 à 09H31

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Coïncidence du calendrier le 26 juin 2013, jour de fête nationale malgache, boycottée à Antananarivo par les grandes chancelleries, parallèlement à la 7e réunion  du GIC-M à Addis-Abeba…

APRES LA FETE…
«Après la fête, on gratte la tête » : cette expression fait référence à la période de vaches maigres suivant chaque année la fête nationale malgache du 26 juin en période d’hiver austral, marquée par les fêtes de circoncision des petits garçons et  les cérémonies de « famadihana » -retournement des morts- sur les hautes terres centrales.
Cette année, la période de vaches maigres risque de tourner à la disette dans plusieurs des 22 régions de la grande île, suite aux effets dévastateurs des criquets et du manque de pluies dans certaines zones greniers à riz du pays: ainsi, la FAO estime les pertes en production rizicole à 630.000 T soit environ 25% de la demande totale en riz du pays, tandis que l’importation de riz enregistrée entre Janvier et Mai 2013 est évaluée à un niveau record d’environ 127.390 tonnes contre 115.390 tonnes à la même période en 2012 (source: Orange.mg 28 juin 2013).
La population malgache peut donc s’attendre à de nouvelles hausses du coût de la vie, à commencer par le prix du riz –aliment de base traditionnel – et la hausse probable du prix des hydrocarbures.
Parallèlement aux effets des cataclysmes naturels, le Trésor public sonne l’alarme depuis plusieurs mois concernant l’impact de la crise politique sur le manque à gagner des recettes de l’Etat : seul point positif au tableau, la banque Centrale de Madagascar affiche un niveau de réserves en devises de 1021,3 Millions de dollars US en 2010, contre 981,6  Millions de dollars US en 2009 !

REUNION DU GIC-M
Le 26 juin dernier  – date de célébration du 53e anniversaire de la République malgache – a été marqué par le boycott massif des grandes chancelleries au traditionnel défilé des forces armées au stade de Mahamasina et au banquet offert au palais d’Iavoloha par Andry Rajoelina, président de la transition mis en place depuis le 21 Mars 2009.
Tout ceci à cause de l’entrée en lice hors-délais du désormais candidat-président Andry Rajoelina, qui aurait dû par ailleurs déposer sa démission 60 jours avant la date fixée du premier tour de la présidentielle au 24 Juillet 2013.
Mais d’après le communiqué du Groupe international de contact sur Madagascar (GIC‐M) à l’issue de sa 7ème réunion à Addis-Abéba, le 26 juin 2013 (à lire sur http://www.madagascar-tribune.com/Pas-d-election-le-24-juillet-la,18895.html), Andry Rajoelina n’est pas le seul acteur mis en cause par la communauté internationale, qui déplore « la décision politique de la Cour électorale spéciale (CES) de Madagascar, qui a violé les lois nationales malgaches en validant les candidatures illégales de Lalao Ravalomanana, de l’ancien Président Didier Ratsiraka et d’AndryRajoelina, Président de la Transition, et celles d’autres acteurs politiques […] non conformes à la loi et aux dispositions pertinentes de la Feuille de route. »

NOUVEAU REPORT
En conséquence, l’impression du bulletin unique en Afrique du Sud a du  être suspendue, en attendant que les trois candidatures incriminées soient retirées de la liste : ce qui équivaut à un nouveau report de la date du scrutin, compte tenu de ces nouvelles contraintes politiques et logistiques.
Or les injonctions de la communauté internationale sont très mal perçues par l’opinion publique et la classe politique malgache, qui crie à l’ingérence et au droit à la souveraineté nationale.
Les trois candidats refusant de retirer leurs candidatures officialisées par la CES, la CENIT –Commission Electorale Nationale Indépendante de la Transition – est donc contrainte de fixer une nouvelle date du scrutin, de concert avec les experts de l’ONU, probablement à l’issue d’une réunion conjointe le 15 Juillet prochain.

PRAGMATISME AMERICAIN ?
Seule éclaircie  au tableau, la déclaration d’Eric Wong – chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis à Mada¬gascar – lors de son discours de commémoration officielle de la 237ème année de l’indépendance de ce pays, indiquant  que  « Les États-Unis ne vont pas juger d’avance une quelconque élection », et que « nous soutenons le droit du peuple malagasy de choisir son dirigeant dans le cadre d’une élection libre, juste et crédible » (à lire sur http://www.lexpressmada.com/presidentielle-madagascar/44507-les-etats-unis-pour-une-election-open.html).
Ce nouveau discours pragmatique est interprété par la classe politique malgache comme un aval à la liste actuelle des 41 candidats, pomme de discorde avec la communauté internationale et facteur de blocage pour l’édition du bulletin unique à au moins sept millions d’exemplaires : quand on sait que l’impression dudit bulletin ne peut être assurée par les imprimeries locales à brefs délais, la position américaine ouvre de fait une porte de sortie pour la CENIT, toujours déterminée à faire passer la présidentielle en Août ou Septembre prochain, pour clore la crise et la transition politique malgaches.
On attend donc les effets du lobbying américain qui, rappelons-le, avait été déterminant en 2002 avec la reconnaissance en premier du régime de Marc Ravalomanana bien avant la France, qui s’aligne jusqu’ici sur les résolutions du GIC‐M pour un retrait pour le moins improbable des candidatures de Lalao Ravalomanana, Didier Ratsiraka et d’AndryRajoelina…

Par Adygasy-systemD  le 05  juillet 2013

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Bon sens

(Les humains seraient-il monstrueusement insensés ?)