Revenir à la rubrique : Faits divers

Trafic aérien de stupéfiants : Les douanes coupent l’herbe sous le pied des policiers

À voir le nombre de mules jugées devant le tribunal correctionnel, cocaïne et résine de cannabis sont recherchées à La Réunion. Mais plutôt que de s'attaquer aux racines du mal, le système condamne fermement les petits poissons et ne permet presque jamais de remonter les filières pour attraper les gros.

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 26 novembre 2021 à 09H22

Le 19 novembre 2021, un jeune homme de 20 ans était condamné à 4 ans de prison et une amende douanière de 112.000 euros pour avoir tenté de faire entrer [752 g de cocaïne]urlblank:https://www.zinfos974.com/Quatre-ans-de-prison-pour-une-nouvelle-mule-prise-dans-les-filets-de-la-douane_a175682.html cachés dans les semelles de ses chaussures et dans son caleçon. La même semaine, c’est [682 grammes de cocaïne]urlblank:https://www.zinfos974.com/Gillot-682-g-de-cocaine-dans-56-pochons-3-ans-de-prison_a175611.html qui étaient découverts sur une jeune femme de 20 ans. La poudre blanche avait été dissimulée dans 56 capsules qu’elle avait refusé d’ingérer et scotchées sur elle en échange de la somme de 6000 euros à l’arrivée (selon ses dires).

Le 30 septembre dernier, c’est une Réunionnaise qui se faisait prendre avec [500 grammes de coke]urlblank:https://www.zinfos974.com/Cocaine-cache-dans-un-saucisson-la-mule-reste-en-detention-avant-son-proces_a175155.html qu’elle avait cachés dans un saucisson introduit dans son vagin. L’hôtesse d’un bar de nuit dionysien, âgée de 20 ans, n’a pas encore été jugée mais, comme ses prédécesseurs, elle encourt 10 ans de prison.

Le 20 octobre, un jeune de 23 ans était arrêté par les douanes avec[ 2554 cachets d’ecstasy scotchés à son corps]urlblank:https://www.zinfos974.com/La-mule-scotche-2-500-cachets-d-ecstasy-sur-son-corps_a174763.html et 74,5g de cocaïne. Il a écopé de 18 mois de prison ferme et d’une incarcération immédiate ainsi qu’une amende douanière de 80 000 euros.

En août dernier, c’est [60 savonnettes de cannabis]urlblank:https://www.zinfos974.com/Trafic-de-drogue-Une-organisation-internationale-pour-des-bredes_a174613.html planquées dans trois consoles de jeu Playstation qui étaient découvertes dans la valise d’un Marseillais d’adoption en provenance de Mayotte. Le jeune qui a affirmé en première instance, comme devant la cour d’appel, qu’il était certain de transporter des brèdes n’a convaincu personne et dort pour plusieurs années derrière les barreaux. Ce même mois, c’est un Saint-Andréen qui se faisait coincer à l’aéroport Roland Garros avec [6418 cachets d’ecstasy]urlblank:https://www.zinfos974.com/La-mule-saint-andreenne-aux-6418-cachets-d-ecstasy-prend-4-ans-de-prison-et-64000-d-amende_a172612.html et finissait au cachot pour 4 ans.

 

Cette liste à la Prévert pourrait encore noircir plusieurs paragraphes puisqu’en continuant à remonter dans le temps, chaque mois, les interpellations et les jugements se sont enchaînés depuis 2019. Le phénomène plutôt rare à La Réunion est devenu monnaie courante deux ans plus tard. Mais on aurait tort de s’en désintéresser car il y a une faille dans le système. En effet, les mules aux profils quasi identiques sont sévèrement condamnées pendant que les commanditaires, qui s’en moquent comme de leur premier pochon, courent toujours.

À l’aéroport, ce sont les douanes qui font le boulot de repérage, d’interpellation et de placement en retenue douanière. Les suspects sont ensuite remis aux forces de l’ordre lorsque la procédure est bouclée. Difficile alors de mener des investigations supplémentaires pour savoir à qui les quantités sont destinées et connaitre l’identité des organisateurs de ces voyages stupéfiants. Des éléments d’ailleurs régulièrement soulevés par les avocats en défense.

Les mois passant, les quantités importées sont de plus importantes. De l’avis des mules à la barre du tribunal correctionnel, « pour un transporteur arrêté, il y en aurait une poignée d’autres dans le même avion ».

A quand donc un changement dans le système pour que de véritables investigations soient menées par les forces de l’ordre afin que ce trafic cesse ? Les lourdes réquisitions du parquet ainsi que les peines infligées par les magistrats étaient vraisemblablement destinées à décourager. Mais force est de constater qu’il n’en est rien. Une situation injuste où seuls les petits poissons sont pêchés pendant que les consommateurs s’en mettent plein le nez et que les gros nagent toujours.
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.