Revenir à la rubrique : Politique

St-Denis : « L’aspect fondamental pour nous, c’est la famille »

À l'occasion de ses vœux à la presse, Ericka Bareigts a détaillé ce mardi sa feuille de route pour 2024. La maire de Saint-Denis en a en profité pour revenir sur l'attractivité du chef-lieu, preuve pour elle du travail "d'hyperproximité" engagé avec ses équipes depuis son arrivée aux manettes en 2020. "Provoquer du bonheur chez les gens, c'est un vrai projet et notre fil conducteur", assure-t-elle. 

Ecrit par S.I. – le mercredi 31 janvier 2024 à 14H25

Avant de détailler les principales actions de l’année à venir, Ericka Bareigts est tout d’abord revenue sur les difficultés rencontrées par la presse dans son ensemble. Pour l’édile dionysienne se pose la nécessité d’une remise en cause du modèle même de la presse, notamment écrite, qui voit ses ventes fondre comme neige au soleil « alors que la population augmente ». Elle appelle à ce que des solutions soient trouvées le plus rapidement possible « pour maintenir notre belle presse », « particulièrement vivante à La Réunion contrairement aux autres DOM et particulièrement aux Antilles », a rappelé l’ancienne ministre des Outre-mer.

Ericka Bareigts a ensuite eu quelques mots sur les dégâts causés par Belal, apportant notamment son soutien à ses collègues maires du Sud et aux familles endeuillées, appelant la population, les élus mais aussi EDF « à retenir les leçons de Belal ». « Nous aurons à l’avenir des cyclones de type Irma (NDLR : qui avait frappé l’île de Saint-Martin en 2017, avec des vents de 285 km/h de moyenne). Ce territoire se comporte comme un territoire hexagonal alors qu’il ne l’est pas », déplore Ericka Bareigts, qui appelle les autorités et les opérateurs à investir massivement dans le traitement des eaux pluviales. La maire de Saint-Denis en a profité pour glisser un tacle à la direction d’EDF, regrettant le manque de concertation de l’opérateur avec les communes. Sur la question de l’eau, elle a indiqué que la commune avait réalisé plus de 65 millions d’euros d’investissements ces dernières années qui ont notamment permis de sécuriser le barrage de la Rivière Saint-Denis, qui alimente près de 50% des Dionysiens. « Nous allons mettre avec la Cinor près de 30 millions d’euros sur les trois prochaines années pour la réhabilitation de la station de Bellepierre qui est assez vétuste », poursuit-elle.

63 millions d’euros d’investissements en 2024

Ces constats faits, la maire de Saint-Denis est revenue sur un volet plus politique, faisant tout d’abord un long encart sur « l’attractivité » du chef-lieu selon ses dires. À commencer par une population dionysienne qui ne cesse d’augmenter, passant sur les trois dernières années selon les chiffres de l’Insee de 153.000 à 156.000 habitants. Preuve pour elle de la sécurité régnant dans le chef-lieu comparé aux autres villes de France de la même strate, en partie liée au travail effectué dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) entre la police nationale, la police municipale et le procureur de la République. Ericka Bareigts a par ailleurs précisé que que 55 nouvelles caméras vont s’additionner cette année aux 115 existantes.

« Nous sommes également une ville peu endettée, l’endettement est de moins de 5 ans, et nous investissons beaucoup plus que la moyenne des villes de notre strate : nous avons mis 59 millions d’euros d’investissement l’an dernier, un montant en hausse cette année avec 63 millions d’euros », prévoit-elle, insistant au passage sur le fait que le chef-lieu est, après la commune des Avirons, « la seconde ville avec le taux d’imposition le plus bas ».

« On vient aussi à Saint-Denis pour l’éducation », assure Ericka Bareigts, rappelant que 80% des enfants mangent gratuitement dans les écoles et que chaque classe de maternelle dispose d’une ATSEM. Cette attractivité vantée par Ericka Bareigts serait également due à l’accompagnement fait auprès de la jeunesse et des seniors. Pour les premiers, elle a indiqué que près de 2.500 jeunes ont déjà bénéficié de bourses de voyage et que plus de 20.000 peuvent se déplacer gratuitement sur le réseau Citalis. Quant aux seconds, elle a rappelé que près de 6.000 d’entre eux s’épanouissent à travers différentes activités culturelles et sportives. « Vieillir est une chance et quand on vieillit, on reste un citoyen à part entière. Nous sommes attractifs car tout le monde a compris que l’aspect fondamental pour nous, c’est la famille », déclare-t-elle.

Sur les projets à venir, 2024 rimera avec la poursuite du programme de réfection des voiries communales, en particulier dans les secteurs de Rampes Ozoux, du bas de la rue Sainte-Marie dans le quartier de Saint-Jacques, sans oublier le quartier de Bois-de-Nèfles (pente ananas).

Au niveau des infrastructures, la livraison du gymnase du Chaudron est attendue pour cette année, tout comme la bibliothèque intercommunale dans le même quartier, ainsi que le stade Jean-Ivoula, qui obtient le label olympique. Des études débuteront pour la réfection du plateau de Joinville ainsi que le plateau noir de La Source.

Dans le domaine du logement, trois nouvelles résidences dédiées aux personnes âgées vont être livrées. L’occasion pour la maire de Saint-Denis d’insister une nouvelle fois sur le fait que près de 30% du parc de logements sociaux de l’île se trouve dans le chef-lieu. Elle a appelé à la solidarité des autres communes en leur demandant de respecter la réglementation. « De notre côté nous essaierons d’en faire 500 par an ».

S’abonner
Notification pour
23 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Antiflic
23 jours il y a

Elle est contente d’elle …. Moi pas

Zorro
23 jours il y a

Qu’en est – il de la sécurité dans certains quartiers ( où certains  » citoyens » se comportent comme s’ils étaient chez eux ) ?

ZembroKaf
Répondre à  Zorro
22 jours il y a

si ils sont français … ils sont chez eux ….comme « nous » !!!

Marseille
23 jours il y a

Pistonnage et commérage ek l’autre plouc au pre et la fille de vendeuse de samoussas la réunion les pourris d’incompétents

ZembroKaf
Répondre à  Marseille
22 jours il y a

si vous étiez « au pouvoir » … vous auriez fait pareille !!!

Pillule
23 jours il y a

que faites vous pour rue mal leclerc le bas avec l’arrivée des nouveaux, bals toute la nuit, stereo dans la rue, et les enfants mineurs, sans parents, la police est débordée, faites quelquechose madame la maire, n’attendez pas.

Zorro
Répondre à  Pillule
23 jours il y a

Ne pas oublier Bas de la rivière, la Chaumière et d’autres quartiers, silence radio de la mairie, chut chut, ce sont ses électeurs…

ZembroKaf
Répondre à  Zorro
22 jours il y a

heu… peut être ils/elle votent … par comme « les abstentionnistes » … qui râlent après !!!

philou
23 jours il y a

Je ne suis pas de son bord politique, mais pour avoir passé quelques années dans sa commune elle fait de belles choses pr st Denis, surtout pour le vivre-ensemble, l’éducation et la culture. Bravo !

Zorro
Répondre à  philou
23 jours il y a

Visitez certains quartiers.et certaines écoles ( salles de classe sans ventilateur, toilettes sales…), vous serez très déçus…

ZembroKaf
Répondre à  Zorro
22 jours il y a

comme bon nombres d’écoles sur le territoire national !!!

Payet
23 jours il y a

C clair… jamais vu autant de réalisations et de projets sur saint Denis.
Merci et continuez svp

Pascale
23 jours il y a

MDR!!! Et oui on le savait qu’ici à la Reunion… en politique, la famille et les amis passent avant tout!! 🙂 surtout lorsqu’on connait votre histoire perso…

jeanbaiselarak
23 jours il y a

la population continue d’augmenter car elle vient de la zone !!! C’est connu ou vous leur ouvrez en grand les portes de votre ville. Avec logement à la clé, pendant que le ti créole reste à terre.

IgardPaOu
23 jours il y a

Propagande, auto-congratulation et célébration de la médiocrité.. une sacrée perle notre Mairesse..

ZembroKaf
Répondre à  IgardPaOu
22 jours il y a

et la presse qui ne posent pas les questions qui fâchent !!!

Grande Braderie
23 jours il y a

« L’aspect fondamental pour nous, c’est la famille »

elle n’a pas mis sa robe L…QTx+ etc…aux couleurs arcs en ciel de la déconstruction sociétale mondialisée….

donnez moi les sous et je ferai ce qu’il me plait, comme déboulonner l’histoire pour pouvoir vous laver le cerveau..

Pakab!
23 jours il y a

Non mais elle se la péte c toujoirs cette autosatisfaction qui me gêne, elle est aveugle ma parole que du blablabla et pour couronner le tout, mettre des millions ds le quartier de la Chaumière pour rénover les apparts des propriétaires non mais ou va t on siouplé princesse Ericka😤😤😤😤

GROPOI
23 jours il y a

Il est toujours réjouissant d’entendre en début d’année des bonnes intentions !
Si on mettait des éducateurs de rue à la place des caméras !
Si on redonnait aux quartiers une vie sociale digne, hors des griffes des gens du pouvoir, avec les conséquences de prises illégales d’intérêt caractérisées, où certains agents municipaux participent à travers certaines associations à cadenasser la démocratie locale, à faire peur, à faire pression !
Si on arrêtait toute forme de gratuités qui aident les familles certes, mais qui surtout est utilisée comme bouclier politique ! à la fin, il y a toujours des gens qui payent !
Si on arrêtait de faire croire que les jeunes de cette ville sont épanouis . 2500 bourses vacances (dispositif initié en 1981 par une association du territoire : il y a plus de 40 ans) repris et mis à la sauce politique et autre parti pris ! Le sport, la culture… n’ont plus leurs places dans les quartiers, sauf s’ils sont portés par des proches du pouvoir !
Si on arrêtait de nous parler d’hyper-proximité qui dans les faits s’apparente à un « gonis vide »!…

Après  » à Saint-Denis l’humain c’est capital !  » voilà que « la famille est fondamentale » Bravo : quelle traduction politique ? quelle politique familiale ? Pour le moment, c’est la culture de la médiocrité qui prévaut !

Heureusement que les Dionysiens sont des gens responsables et qui ne se laissent pas beurrer comme des tartines !

Oui, il y a du boulot à faire et c’est bien que des élus soient mobilisés ! le problème aujourd’hui n’est pas le contenu (on peut le composer ou le décomposer à sa guise, en fonction des opportunités politiques), mais bien la méthode….sur ce plan il y a du boulot ! bon courage à vous !

Malouin
22 jours il y a

Je pensai que c’etait le revisionnisme historique ou wokisme..honte à vous.

CQFD
22 jours il y a

Faites des enfants comme des lapins et gagnez beaucoup ‘alloc
Gardez vos anciens chez vous et touchez plein d’ allocs
Bref, Gagnez des sous sans travailler

Holi Hola
22 jours il y a

Je préfère Saint-Pierre, c’est plus développé et animée !
Même Saint-André est maintenant plus agréable que saint-Denis, depuis que monsieur Bédier est maire de la ville. En tout cas, pendant la procession de la fête du Cavadee il y a une semaine qui avait traversé la ville depuis la Rivière du Mât jusqu’au temple du Petit Bazar, les milliers de fidèles ont pu s’apercevoir du travail accompli…
La ville est refaite de partout, et ce n’est pas encore fini, les travaux continuent de plus belle, ça c’est du boulot ! Dans la ville, mais aussi au Colosse, Champs-Borne, Grand canal,…
Sauf fayard, n’y allez pas, vous risquez de retrouver certains quartier de Saint-Denis où on emprisonnent les pauvres chiens, chats, chiots et chatons pour les faire souffrir à mort. Moi qui adore les animaux, ça me rend malade. Que madame la Maire pense aussi au bonheur des animaux dans sa ville, il n’y a pas que des humains sur terre !

Robin
22 jours il y a

La Police Municipale qui passe son temps à verbaliser les poubelles non rentrées ? C’est ça la sécurité ? C’est à ça que sert une Police ? Personne n’est là pour les squat, les deal ou les rodéos… par contre les verbalisations de poubelles…

Dans la même rubrique

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Thierry Robert condamné en appel pour diffamation

Thierry Robert a été condamné en appel pour diffamation sur les réseaux sociaux. Il écope d’une peine moins lourde qu’en première instance, 2.500 euros d’amende et un euro symbolique de dédommagement à verser à Bruno Domen.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial