Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Soutien inconditionnel à notre CHU

La sénatrice Audrey Belim apporte son soutien inconditionnel au CHU de La Réunion.

Ecrit par N.P. – le lundi 19 février 2024 à 18H11

Le CHU de La Réunion mérite tout notre soutien. C’est un pôle de soins de proximité et d’excellence pour les Réunionnaises et les Réunionnais. C’est également l’établissement référence de notre bassin océanique.

J’étais présente lors des grèves en novembre dernier, où nous avons rencontré avec les syndicats la ministre déléguée Fadila KHATTABI lors de sa venue à La Réunion.

C’est pourquoi j’ai demandé en décembre dernier la réévaluation chaque année du coefficient géographique du CHU de La Réunion pour tenir compte des coûts réels et de la solidarité dont fait preuve l’établissement hospitalier de référence pour l’océan Indien. Il accueille maintenant plus de 1600 évacuations sanitaires annuelles qui doivent entièrement être financées par la solidarité nationale. Cet amendement a été adopté au Sénat mais le gouvernement l’a fait disparaître du projet de loi après le déclenchement de l’article 49-3.

Dès lors, nous devons persister. Raison pour laquelle, en hémicycle lors de l’examen du PLF 2024, je suis revenue sur le fait sur le fait que si la hausse de 3 points du coefficient géographique était la bienvenue, à l’image de l’ensemble des élus nationaux et locaux, des personnels et leurs syndicats, elle n’était pas à la hauteur des enjeux, des préconisations transmises par la FHF-OI.

A plusieurs reprises ces dernières semaines, j’ai indiqué la nécessité de créer des partenariats, une coopération régionale permettant des conventions avec les pays de la zone afin que notre CHU puisse également bénéficier de nouvelles ressources dont les premiers bénéficiaires seraient les Réunionnais.

Étant en déplacement en Inde jusqu’à mercredi, je ne pourrai être présente à l’événement de soutien au CHU demain. Je soutiens en tout état de cause toute action assurant la continuité des soins, promotionnant les spécialités et permettant l’amélioration des conditions de travail au CHU.

Nous devons garantir aux Réunionnais des soins de qualité et de proximité. Nous devons continuer à faire rayonner notre CHU dans notre bassin océanique.

Audrey Belim

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des fermetures nocturnes à prévoir sur le boulevard Sud

Sur la RN6 boulevard Sud à Saint-Denis, pour permettre des travaux de fouille pour le raccordement au réseau électrique, la circulation sera interdite sur la contre-allée de la tranchée couverte Mazagran Doret dans le sens Nord/Ouest, de 20h à 5h les nuits du lundi 15 au mercredi 17 avril. Une déviation sera mise en place par la voirie communale.

Journée mondiale du livre : le comité Valentin Haüy de La Réunion présente « Je lis un livre Péï »

Le Comité Valentin Haüy de La Réunion participera à l’événement « Je lis un livre Péï » lors de la Journée mondiale du livre, offrant des ressources adaptées aux malvoyants, notamment des livres en kréol et en français disponibles via leur médiathèque EOLE, ainsi que des publications adaptées pour les seniors et les déficients visuels lors de deux sessions à Saint-Denis et Le Port.

Une deuxième édition réussie pour le Festival de la Participation Citoyenne

Le Festival de la participation citoyenne, qui s’est tenu à Saint-Denis le 13 avril 2024, a réuni plus de 500 personnes autour de divers dispositifs de participation citoyenne, marquant également la clôture du Congrès Océan Indien de l’ANACEJ, avec des activités visant à renforcer la démocratie directe et l’engagement civique des Dionysiens.