Revenir à la rubrique : Communiqué

« Soley y leve pou toul moune. Tout le monde doit en profiter »

Communiqué de la section PCR de Saint-Denis :

Ecrit par N.P – le lundi 24 juillet 2023 à 13H05

Le gouvernement a augmenté le prix de l’électricité de 4%, le 1er février 2022, puis 15%, le 1er février 2023 et 10%, le 1er août 2023. C’est une erreur de croire à une augmentation de 4, 15 ou 10 euros. Samedi 22 juillet, Solidarité Dionysienne, branche municipale de la Section du PCR a tenu une réunion d’information au Chaudron pour dénoncer les contradictions du gouvernement.  
Richemont Chaffre, membre de la section, a demandé aux personnes présentes de vérifier sur leurs factures d’électricité la réalité exacte. Plusieurs participants ont exprimé leurs réactions. Réla Gibralta dont la facture s’élève déjà à 139 euros devra payer 13,9 de plus en Août. Elle souligne que son revenu ne va pas augmenter de 10% le mois prochain. C’est un exemple concret de perte de pouvoir d’achat. 

Ary Yee Chong Tchi Kan a rappelé que cela se passe en plein débat sur la vie chère en Outre-mers. Il a soulevé la responsabilité du gouvernement dans l’aggravation du coût de la vie mais surtout l’absence de transparence qui aurait permis aux consommateurs réunionnais de comprendre comment ils sont arnaqués. Un lien facile pour évoquer le silence de l’OPMR car il est dirigé par un haut fonctionnaire, complice de l’Etat, par omission.

Plus que jamais la transparence. 

Il en a profité pour signaler que c’est le Député Elie Hoarau qui a introduit un amendement pour créer un Observatoire des Prix et des Revenus. Inscrit dans la LOOM ( loi d’Orientation pour l’Outre-mer), en 2000, le décret d’application a été pris uniquement 10 ans plus tard, par un gouvernement qui en a dénaturé l’esprit et l’objectif. A l’origine, l’Observatoire devait être composé par les forces vives de la société réunionnaise et présidé par un de ses membres. Il devait faire la transparence sur la composition des prix, tout le long de la chaîne des valeurs. Il devait proposer une harmonisation des revenus pour permettre à tous de bénéficier d’une compensation de la vie chère. La vie est chère pour tout le monde. 

Ensuite, le dirigeant communiste a expliqué qu’il y a des gens qui ne sont pas affectés par l’augmentation du prix de l’électricité. Le propriétaire du supermarché d’à côté a couvert son  parking de panneaux solaires pour produire de l’électricité, à partir du soleil. Ses besoins de consommation sont donc assurés par la production photovoltaïque. 

Soley y leve pou toul moune. 

Julie Pontalba précise que La Réunion est généreusement ensoleillée et elle explique le contenu du slogan : « Soley y leve pou toulmoune ». Les pouvoirs publics devraient adopter l’esprit d’initiative du supermarché.  Toutes les familles de La Réunion devraient pouvoir consommer l’électricité qu’elles produisent et se protéger vis-à-vis des augmentations de facture. Le surplus ne sera pas gaspillé. Il sera stocké pour être partagé. Ce serait un gain exceptionnel en pouvoir d’achat. Ce serait également un gain pour l’environnement car on éviterait l’importation et le transport de tonnes de pétrole venu de pays en guerre. 

Les discussions ont fait ressortir la tendance vers l’autoconsommation électrique. D’ailleurs, c’est une des propositions que le PCR souhaitent apporter à la Conférence Territoriale Publique ouverte aux forces vives de la société. C’est un sujet facile à comprendre qui doit associer tout le monde, en particulier les pauvres. C’est l’occasion de réhabiliter les quartiers pauvres qui cumulent les injustices, les inégalités et l’absence d’emplois. Aucun patissier ne peut supporter 32% d’augmentation de sa facture d’électricité en un an et demi. Avec l’autoconsommation, ce problème ne se pose pas. 

Les jeunes participent. 

On peut demander aux jeunes de recenser les nombreux espaces publics et privés disponibles, comme les parking des habitations collectives, des équipements sportifs, des établissements scolaires et les abords des routes etc.

De nombreuses sources de financements sont possibles. Il faut être audacieux et les mutualiser pour qu’il reste au consommateur final une contribution qui ne dépasse pas 500 euros. Les installateurs pourraient être regroupés dans un GIE afin de terminer le programme avant 2030, année ultime pour l’éradication de la pauvreté. 

Solidarité Dionysienne/ Section PCR de Saint Denis 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion est le département le moins sportif de France

Une étude de l’INSEE révèle que La Réunion est le département français qui pratique le moins d’activité sportive. Seul 50% des Réunionnais pratiquent au moins une activité physique par semaine. Comme partout, le nombre de licenciés est en baisse et les femmes restent minoritaires.