Revenir à la rubrique : Politique

Sénatoriales : Jean-Jacques Morel se lance dans la course et tacle la droite fontainienne

Alors que les principales formations politiques de l'île ont déjà dévoilé leurs listes en vue des sénatoriales, au tour de Jean-Jacques Morel d'annoncer officiellement sa candidature pour ce scrutin.

Ecrit par Samuel Irlepenne – le lundi 11 septembre 2023 à 18H44
Jean-Jacques Morel, candidat aux Sénatoriales

« Je mène une liste de droite et de centre-droit qui est la seule en vérité sur cette partie de l’échiquier politique« , assure le conseiller régional d’opposition, pas tendre avec ses ex-amis de LR, qui ont dévoilé leur liste vendredi dernier. Il reproche à ces derniers, soutenus par Michel Fontaine, d’être « en collusion totale avec la gauche« .

L’une des raisons qui a poussé Jean-Jacques Morel à se lancer dans cette bataille des sénatoriales est la défense du statut-quo de l’amendement Virapoullé contenu dans l’article 73 de la Constitution. Un impératif vital pour le devenir de l’île martèle l’avocat dionysien qui trouve les LR locaux soutenus par Michel Fontaine assez inaudibles à ce sujet malgré leur volonté affichée de vouloir faire bloc en vue d’une réforme de la constitution prévue durant la mandature. Pire, il les accuse de rouler en partie pour la gauche et la présidente de Région. Une liste de « fausse droite qui avance masquée, en collusion totale avec la gauche« , maintient celui qui présentera en détail son programme ce jeudi.

Sénatoriales : Droite et Centre font bloc face à la menace du statut de La Réunion

Pour étayer ses dires, Jean-Jacques Morel avance quelques arguments. La première est la posture de l’ex-député LR de la 4e circonscription, David Lorion, qui avait en 2018 voté avec les députés de gauche de l’époque (Jean-Hugues Ratenon, Ericka Bareigts, Huguette Bello) la suppression de l’article 73, « celui où il est écrit La Réunion, département français, avec un conseil départemental et un conseil régional« .

« Rebelote en 2020 où cette fois-ci c’est la sénatrice Nassimah Dindar qui avait suggéré une fusion des articles 73 et 74 pour faire de La Réunion une collectivité à l’image de la Nouvelle-Calédonie. Elle avait même demandé à se référer à Wilfrid Bertile qui en 1981 avait demandé à ce que La Réunion prenne la voie d’une assemblée unique« , poursuit Jean-Jacques Morel.

« Une liste manigancée par le maire de St-Pierre pour tromper les électeurs« 

Autre reproche adressé à la sénatrice sortante : son ralliement à Ericka Bareigts au second tour lors des dernières municipales à Saint-Denis au détriment de Didier Robert. « Nous n’avions même pas eu le temps de l’appeler qu’elle nous dit qu’elle avait déjà négocié avec Gilbert Annette. Et c’est cette femme qui vote à Paris la suppression de l’article 73 que l’on retrouve sur la liste LR pour les sénatoriales« , ajoute-t-il, d’où l’incompréhension de ce dernier sur la présence de l’ex-présidente du Département sur la liste menée par Viviane Malet.

Jean-Jacques Morel n’y va donc pas par quatre chemins pour dire ce qu’il pense de cette liste. « Une liste fontainienne soutenue, orchestrée et manigancée par le maire de Saint-Pierre pour tromper les électeurs« . Le maire de Saint-Pierre en prend également pour son grade en raison de son rôle supposé dans la défaite de Didier Robert lors des dernières régionales. « Michel Fontaine va vendre pour un plat de lentilles – ou autre chose je ne sais pas – la Région à la Gauche et l’offrir sur un plateau à Mme Bello. L’écart de 6.000 voix est à Saint-Pierre, tout le monde sait ça« , affirme-t-il.

Le candidat aux Sénatoriales conclut que la Gauche comme la Droite sont autant divisées l’une que l’autre et se positionne sans étiquette mais avec un programme de défense du statut de La Réunion.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La grande reporter Mémona Hintermann s’interroge sur une contagion calédonienne

Dans une chronique publiée dans la Dépêche, la Réunionnaise s’interroge sur une possible contagion de la situation en Nouvelle-Calédonie sur les autres territoires ultramarins. L’ancienne membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel dresse un tableau alarmant de la situation des Outre-mer, en taclant au passage le président de la République et les élus locaux.