Revenir à la rubrique : Société

Selon Dominique Versini, les Réunionnais n’éduquent pas leurs enfants… Ils les « dressent » !

Dominique Versini (sur la photo), la défenseure des enfants, a tenu hier des propos qui risquent une fois de plus de choquer les Réunionnais que l'on fait passer pour des monstres aux yeux des Français... Dans une interview accordée hier à la chaîne info LCI et publiée sur le site lci.fr, elle propose “une loi contre le châtiment corporel en France”, et ce après “un séjour à La Réunion où l'on m'a signalé beaucoup de violences intrafamiliales sur les enfants et des méthodes éducatives qui… relèvent plus du dressage que de l'Education”.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le samedi 07 février 2009 à 08H05

Dans un rapport présenté ce mercredi 4 février, Dominique Versini, défenseure des enfants, depuis un décret présidentiel du 29 juin 2006, propose “d’interdire par une loi tout châtiment corporel en France, dont la fessée”.
Car selon elle, “il y a des endroits en France où des enfants reçoivent une éducation qui comprend des châtiments corporels qui dépassent largement ce stade”.
A la seconde question de la journaliste de LCI, Alexandra Guillet : “Jusqu’à présent vous étiez pourtant contre l’adoption d’une telle loi, jugeant cela un peu excessif. Qu’est-ce qui vous a fait changer d’avis ?”
La réponse de Dominique Versini est sans équivoque : “J’ai changé d’avis lors d’un séjour à l’île de la Réunion, où l’on m’a signalé beaucoup de violences intrafamiliales sur les enfants et des méthodes éducatives qui, par tradition, relèvent plus du dressage que de l’Education”.
Dominique Versini est parvenue à ces conclusions en s’appuyant selon elle sur le rapport annuel de 2006 de l’Oderoi (Observatoire des droits de l’enfant de la région océan Indien).
Les références de la défenseure de l’enfant, sont contenues dans le chapitre 2, intitulé : “Manifestation et typologie des formes de violences dans la région”. C’est au paragraphe 2.1 “Violence au sein de la famille et à domicile” et au sous-chapitre 2.1.1 “Dresser pour éduquer” que le rapport évoque les “tendances régionales” de l’île.
“A La Réunion, selon les informations obtenues auprès de travailleurs sociaux, de gendarmes, de policiers et de magistrats, la pratique associant violence verbale et physique, serait fréquente dans les familles à revenus modestes, vivant dans quartiers populaires où le taux de chômage est élevé et les problèmes sociaux sont fréquents…”
Ce rapport et ces statistiques concernent cinq îles de la zone : Comores, Madagascar, Maurice, Réunion, Seychelles.
Dominique Versini souhaite interdire les châtiments corporels dont la fessée… Ce qui signifie qu’à la moindre claque ou gifle l’enfant aura le droit de porter plainte contre l’adulte (son père ou sa mère).
Ce sera alors au juge “de faire la différence entre une baffe et une fessée”. Pour plus de précisions, rendez-vous au tribunal…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ialy s’éloigne vers les côtes de l’Afrique de l’Est

Dans son suivi des phénomènes météorologiques de la zone, Météo-France note que la tempête tropicale Ialy continuent de s’éloigner de Mayotte et des Seychelles. Dans la nuit de dimanche à lundi, elle continuait sa progression vers la Tanzanie.