Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Pierre : Il poursuit et roue de coups le nouveau conjoint de son ex sur son lieu de travail

A la "Fast and Furious", Manuel, accompagné de son frère et d’un ami, ont coursé le nouvel ami de son ex-compagne jusqu’au dépôt de bus où il travaille pour le rouer de coups avec un câble électrique.

Ecrit par PB – le jeudi 30 septembre 2021 à 23H11

La scène sidérante s’est déroulée le 21 septembre 2020. Si Manuel* a vu rouge, ce serait parce que le nouveau compagnon de son ex le narguerait régulièrement et qu’il aurait manqué de l’écraser quelques minutes plus tôt.

Après l’avoir coursé jusqu’au dépôt de bus, Manuel est d’abord sorti seul de la voiture pour chercher des explications mais au lieu des mots, ce sont les coups qui ont plu. Alors que le jeune homme de 28 ans retourne à la voiture, François*, la victime, lui lance un galet.

Manuel revient muni d’un câble électrique accompagné de son frère et d’un ami. Malgré l’intervention des collègues de François, le chauffeur de bus est salement amoché. Plaie à l’arcade, hématomes, lésions… 10 jours d’ITT lui sont délivrés. 

« On ne peut pas se faire justice soi-même, même si tant est qu’on eut été nargué », a rappelé la partie civile. 

Pour ces faits, dans un contexte de jalousie au sujet de ses enfants qui s’entendent bien avec le nouvel ami de leur maman, Manuel a été condamné à 2 ans dont 18 mois avec sursis probatoire, l’interdiction d’entrer en contact avec la victime et l’obligation de l’indemniser. Les deux autres membres de « l’équipée sauvage » ont écopé d’un an avec sursis simple et de l’interdiction d’entrer en contact avec la victime.  

*prénoms d’emprunt 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.