Revenir à la rubrique : Communiqué | National | Politique

Renouvellement des flottes de pêche : La Commission européenne autorise partiellement les aides d’État

L'eurodéputé Younous Omarjee se félicite de la décision de la Commission européenne qui a autorisé en partie la mise en place d'aides au renouvellement des flottes de pêche traditionnelle dans les Outre-mer.

Ecrit par N.P. – le mercredi 27 mars 2024 à 21H53

Communiqué :

En 2017, à l’initiative du député européen Younous Omarjee, le Parlement européen demandait à la Commission de lever les obstacles au renouvellement des flottes traditionnelles et artisanales, qui contribuent au développement local et durable des filières de la pêche dans les régions ultrapériphériques (RUP).

 Suite à l’insistance du Parlement européen, une décision de la Commission européenne est intervenue ce jour pour ne pas s’opposer à l’autorisation de nouvelles aides d’Etat pour les petits pêcheurs des RUP.

 La Commission européenne a décidé d’accorder des autorisations pour le renouvellement de plusieurs navires de pêche de moins de 12 mètres pour cinq régions d’Outremer françaises : La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane. 

Younous Omarjee déclare : « C’est un premier pas crucial et important vers la résolution de ce dossier, attendue depuis des années par les pêcheurs. Sans leurs mobilisations, sans celles des élus ultramarins et du Parlement européen, ce dossier serait resté enterré.

C’est la preuve que lorsqu’on défend de manière unie une position juste, celle-ci peut triompher.

Pour autant, la bataille se poursuit. Tout n’est pas encore gagné totalement. »

 La révision complète des lignes directrices qui doit pérenniser ce dispositif dans le temps est encore en cours. Nous attendons avec impatience la concrétisation complète de l’engagement du Commissaire européen et de la Commission européenne.

 La bataille continue donc pour l’élargissement de ce dispositif à toute la flottille de pêche artisanale. « Le renouvellement des petits navires est essentiel pour assurer des conditions de travail sûres pour les petits pêcheurs et pour sauvegarder les filières de pêche artisanales et traditionnelles ».

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Marine Le Pen ne voit pas ce qu’il y a d’extrême dans ses idées

La figure de proue du navire RN est à La Réunion pour une visite de trois jours dans le cadre des Européennes. Elle a notamment surpris le bureau régional de son parti en annonçant la sélection d’une candidate réunionnaise qui n’était pas présélectionnée et a martelé sa position sur l’octroi de mer même si le dispositif national n’est pas à l’ordre du jour des Européennes.

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.