Revenir à la rubrique : Politique

Rencontre Guévenoux-Melchior : Enfin la fin des pénuries d’eau dans l’Est ?

Le président du Conseil Départemental a reçu la ministre déléguée chargée des Outre-mer au Palais de la Source ce mardi. Une rencontre lors de laquelle les deux élus ont pu aborder plusieurs thématiques de l'île et qui a abouti à la signature de deux conventions entre l'État et le Département, l'une étant relative au financement du programme MEREN (irrigation des secteurs Nord et Est de l'île) qui vise à assurer l'alimentation en eau pour l'Est de l'île.

Ecrit par G.D./A.R. – le mardi 14 mai 2024 à 16H11
Photo : Pierre Marchal, Anakaopress

Pour la première journée de sa visite ministérielle, c’est un programme au pas de charge qui attend Marie Guévenoux. Après avoir rencontré Huguette Bello à la Pyramide inversée et avant de se rendre à Bras-Fusil pour observer le bilan de l’opération place nette, c’est au Conseil départemental que la ministre déléguée chargée des Outre-mer a fait escale.

Marie Guévenoux et Cyrille Melchior se sont d’abord entretenus afin d’aborder divers sujets. Le président du Département a ainsi évoqué « les particularités locales » et les difficultés d’accompagner 95.000 bénéficiaires. « L’expérimentation l’a démontré : 30% des personnes que nous avons accompagnées sont employées. Les résultats sont assez positifs », rappelle Cyrille Melchior qui « plaide pour qu’on aille vers l’accompagnement, concerté, co-construit, pour une meilleure insertion des personnes bénéficiaires du RSA. »

Un message reçu par la ministre qui a indiqué que ces bons résultats s’inscrivent dans le souhait du gouvernement. « C’est au fond ce que souhaite le gouvernement dans le cadre de la réforme du RSA, c’est de bien accompagner les bénéficiaires vers le retour à l’emploi », indique Marie Guévenoux qui affirme « qu’il y a un savoir-faire ici pour le retour à l’emploi. »

3 millions d’euros pour la solidarité

L’autre volet social de cette rencontre a porté sur le pacte de solidarité envers les familles en difficulté. La ministre déléguée a annoncé une enveloppe de 3 millions d’euros, complétée par un budget de la collectivité départementale pour « aller plus loin parce que le territoire le demande, la population le demande », souligne Cyrille Melchior.

« Le président Melchior est particulièrement engagé pour accompagner les familles les plus vulnérables, à la fois dans l’accompagnement alimentaire des enfants ou dans l’insertion par l’emploi. C’est autant de besoins des populations qui nécessitent un engagement permanent du Conseil Départemental », a rappelé Marie Guévenoux.

Le sujet de l’octroi de mer a également été abordé. Bien que le Conseil départemental n’en bénéficie pas, Cyrille Melchior a rappelé l’importance que représente ce dispositif de financement fiscal pour les autres collectivités. Pour lui, c’est la question de la vie chère qui doit être avant tout traitée et il promet que le Département participera à « plus de clarification » et va s’assurer que « le dispositif ne participe pas au renchérissement des prix à La Réunion. »

 

 

La fin des coupures d’eau dans l’Est ?

Enfin, Cyrille Melchior et la ministre déléguée chargée des Outre-mer ont signé une convention relative au financement du programme MEREN (irrigation des secteurs Nord et Est de l’île). Ce projet prévoit de sécuriser les interconnexions et d’assurer la distribution d’eau dans l’Est.

« C’était un dossier prioritaire pour le président du Département quand il était venu me voir il y a deux mois et qu’il l’avait porté devant la Première ministre Élisabeth Borne il y a un an. Aujourd’hui, il trouve une traduction concrète puisque ce sont 30 millions d’euros qui vont pouvoir financer ce projet », annonce la ministre déléguée. Cela signifie-t-il la fin prochaine des pénuries d’eau de l’une des zones les plus arrosées du monde ?

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte, Nouvelle-Calédonie: Audrey Belim interpelle Gabriel Attal sur la situation critique des Outre-mer

À l’occasion de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, la sénatrice (PS) de La Réunion, Audrey Belim, a interpellé le Premier ministre Gabriel Attal sur la situation « critique » des Outre-Mer. Des territoires toujours englués dans des retards structurels par rapports aux régions hexagonales, et qui ont notamment fait l’actualité ces derniers jours entre la résurgence de violences en Nouvelle-Calédonie ou encore l’épidémie de choléra à Mayotte.

Prise illégale d’intérêts : Condamné, Olivier Rivière échappe à l’inéligibilité

En octobre 2020, Olivier Rivière était condamné en première instance pour prise illégale d’intérêts et concussion. Contestant tout, le maire de Saint-Philippe avait été rejugé en appel à sa demande. Le 25 mars 2021, il était condamné à trois ans d’inéligibilité et à huit mois de prison avec sursis en appel et annonçait son pourvoi en cassation qui a prospéré. Ce jeudi, alors que les mêmes peines ont été proposées à la cour, il n’écope pas d’inéligibilité, mais de huit mois de prison avec sursis et de 10.000 euros d’amende.