Revenir à la rubrique : Politique

Réforme institutionnelle des Outre-mer : La Réunion pas prête selon L’Élysée

Vendredi dernier, le président de la République, Emmanuel Macron a déjeuné à l'Élysée en compagnie d'une soixantaine d'élus ultramarins et de l'ensemble des préfets d'outre-mer. Un rendez-vous où chaque territoire a pu évoquer ses problèmes et faire part de ses exigences. Concernant une réforme institutionnelle avec un transfert de compétence, l'exécutif estime que La Réunion n'est pas encore prête.

Ecrit par N.P. – le dimanche 22 octobre 2023 à 15H13
Photo : Pierre Marchal / Anakao Press

Vendredi dernier, Emmanuel Macron a déjeuné avec une soixantaine d’élus et l’ensemble des préfets d’outre-mer. Suite à cette réunion, Cyrille Melchior a fait part de sa volonté de maintenir un statu quo institutionnel.

De son côté, Huguette Bello a insisté sur l’urgence de la situation économique et sociale dans le département, affirmant que le gouvernement doit prendre des mesures concrètes et immédiates, sans attendre l’entrée en vigueur des mesures du comité interministériel. Elle a également regretté le manque de clarté concernant les réformes à moyen terme, notamment celles liées à l’octroi de mer et à la défiscalisation.

En ce qui concerne les questions institutionnelles, l’Élysée a annoncé qu’un rapport serait établi par deux experts, travaillant du 1er novembre 2023 au 1er février 2024, sur les aspects outre-mer d’une éventuelle révision constitutionnelle à venir.

Selon le journal Le Monde, cette démarche confirme que, si une révision constitutionnelle a lieu en 2024, elle ne concernera que la Nouvelle-Calédonie. Les réflexions sur l’évolution des compétences pour la Guyane et La Réunion ne semblent pas encore avoir atteint un stade suffisamment avancé selon l’exécutif.

Le chef de l’Etat prévoit de rencontrer chaque département et territoire individuellement dans les mois à venir.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
28 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Succession de TAK : Patrice Thien Ah Koon reprend la mairie, Jacquet Hoarau la CASUD

Passé le choc et après avoir caressé l’espoir de porter l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or, les membres de la majorité municipale sont en grande partie finalement rentrés dans le rang hier à l’issue d’une réunion. Le fils du maire reprend les rênes de la ville tandis que son fidèle bras droit la CASUD. C’est en tout cas le scénario privilégié sauf “coup de Trafalgar”.

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.