Revenir à la rubrique : Société

Réforme des retraites : L’intersyndicale appelle à la grève dans les entreprises de La Réunion

Les syndicats sont restés mobilisés devant la préfecture ce jeudi après-midi pour assister à distance à la séance parlementaire fatidique sur le projet de réforme des retraites. Le gouvernement a décidé d'activer le 49.3 et de faire passer en force son texte. L'intersyndicale se rassemblera ce vendredi matin pour décider des actions qui seront menées dans les prochains jours.

Ecrit par Baradi-Siva,-Alexandre-Robert – le jeudi 16 mars 2023 à 18H42

« C’est un échec d’Emmanuel Macron. Le gouvernement tenait à cette réforme. Malheureusement pour lui, malgré tous les débauchages qu’Elisabeth Borne a tenté, elle n’a pas réussi à rassembler une majorité« , confie Jacques Bhugon, secrétaire général de la CGTR, après l’activation de l’article 49.3 qui permet à la Première ministre de faire adopter la réforme des retraites sans le vote de l’Assemblée nationale.

De nouvelles mobilisations à La Réunion

« L’intersyndicale va se réunir localement vendredi matin. La mobilisation doit continuer. Il faut aller vers des grèves dans les entreprises, mobiliser les salariés et dire au gouvernement qu’on ne veut pas de cette réforme parce qu’il ne nous a manifestement pas entendu« , déclare Jacques Bhugon.

« Il n’est jamais trop tard pour venir manifester encore plus fort demain« , assure le représentant syndical.

La présidente du groupe parlementaire de la France Insoumise s’est exprimée au terme de la séance parlementaire et a appelé les manifestants à continuer leur mobilisation. « Le combat est loin d’être fini« , a assuré Mathilde Panot.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le Département appuie sur le levier de l’économie

Même si cela ne relève pas de ses compétences premières, la majorité départementale a insisté sur ses investissements dans l’économie réunionnaise, ce mercredi lors de son assemblée plénière. Grâce à un emprunt bancaire, 20 millions d’euros supplémentaires seront injectés dans la filière du BTP.

[Communiqué] La Ville de Saint-Paul et Citeo s’unissent pour lutter contre les déchets abandonnés

La Ville de Saint-Paul et Citeo ont signé une convention visant à prévenir et réduire les déchets abandonnés sur l’espace public. Dotée d’un soutien financier de 1,5 million d’euros de Citeo, cette collaboration, qui durera jusqu’à fin 2025, se concentre sur la prévention, la sensibilisation et le nettoiement des déchets, dans le cadre des objectifs fixés par la loi AGEC pour éliminer les emballages en plastique à usage unique d’ici 2040.

Tribunal de commerce : Jacques Tillier débouté, ICP Roto n’est pas sommée d’imprimer le JiR

Sous couvert de censure, mais sur fond de conflit avec Alfred Chane Pane, patron d’ICP Roto, Jacques Tillier n’hésite pas à tout tenter pour sauver son journal. Le JIR n’étant toujours pas paru ce mercredi matin, la direction du journal a décidé de déposer un référé au tribunal mixte de commerce en vue d’obliger ICP Roto à l’imprimer.
L’audience s’est tenue ce matin, le délibéré est tombé cet après-midi. Le tribunal de commerce a décidé de débouter le JiR de ses demandes et le condamne à payer la somme de 1.500 euros : « Je ne peux forcer une des parties prenantes à se lier à une autre par un contrat », a déclaré la présidente.
Les avocats du JiR et d’ICP Roto expliquent que des discussions sont en cours pour trouver un accord afin de reprendre l’impression.