Revenir à la rubrique : Société

Ravine à Malheur : Un alternat mis en place pour soulager les riverains

Après l'effondrement spectaculaire d'une partie d'un terrain dans le secteur de Ravine à Malheur, les automobilistes dans le sens montant devaient suivre une déviation qui traversait un lotissement. Depuis ce mardi matin, un alternat a été mis en place pour soulager les riverains. Les travaux devraient durer deux semaines, indique le Département.

Ecrit par M.B – le mardi 23 janvier 2024 à 11H33

Depuis le passage de Belal, le glissement de terrain dans le secteur de Ravine à Malheur posait un énorme problème aux automobilistes devant monter. De plus, la déviation mise en place forçait ces derniers à traverser un chemin étroit au milieu des habitations. La pente et la largeur de la route préoccupaient les riverains qui avaient vu la fréquentation de leur chemin exploser. Désormais, la Direction des Routes indique qu’un alternat a été mis en place. Il durera le temps des travaux, qui sont estimés à deux semaines. Des ralentissements sont sans doute à prévoir dans les deux sens lors des heures de fortes affluences.

Concernant la maison dont le terrain s’est effondré, la mairie de la Possession a pris un arrêté de péril imminent. La famille y habitant a donc été évacuée. Le récent arrêté de catastrophe naturelle va certainement permettre aux propriétaires de se faire indemniser afin de lancer des travaux de sécurisation.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Plaine des Sables sous le givre

Avec des températures minimales proches du zéro, la Plaine des Sables s’est couverte de givre vendredi et samedi au lever du jour.