Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Point de suivi du CIOM : Jean-Hugues Ratenon et Perceval Gaillard réagissent

Jean-Hugues Ratenon et Perceval Gaillard font le point dans un communiqué suite au point de suivi du CIOM qui s'est tenu au ministère des Outre-mer.

Ecrit par N.P. – le jeudi 23 novembre 2023 à 20H08
Jean-Hugues Ratenon, Perceval Gaillard

Communiqué

Ce jour a eu lieu au ministère des Outre-mer le CIOM, Conseil Interministériel pour l’OutreMer. Étaient présents pour La Réunion : la Présidente du Conseil Régional, le Président du Conseil Départemental, le Président de l’Association des maires ainsi que les parlementaires (députés et sénateurs).

Si en début de rencontre qui a durée 2 heures, les échanges semblaient partir dans tous les sens et étaient imposés par le Gouvernement, les élus réunionnais ont su ramener ces discussions sur un nombre de points essentiels.

– Sur la question de l’Octroi de mer, après l’intervention de la Présidente du Conseil régional, Huguette Bello, l’unanimité des élus de La Réunion a su faire prendre conscience au ministre des Outre-mer, Phillipe Vigier, qu’il est impératif de consulter les élus locaux. A l’issue des débats, sur cette question de l’Octroi de Mer, il a été arrêté que rien ne se fera sans la consultation des élus et des acteurs du monde économiques, des représentants de consommateurs entre autres. Le Ministre s’est engagé.

– Autre avancée sur la CDPENAF, si jusqu’à présent le Gouvernement refusé d’aborder cette question, force est de constater qu’il est prévu d’aborder ce point sur la CDPENAF dans les prochains mois. Nous avons mis en avant la question des micro-projets, du développement économique et de la création de l’emploi etc etc.. La décision de l’avis conforme de la CDPENAF est remise en cause sur un certain nombre de dossier.

– Autre sujet, la question de la vie chère a aussi été abordée sous l’angle des positions dominante, le Ministre s’est engagé à ce qu’une mission gouvernementale transpartisane soit désignée rapidement afin d’étudier la question des situations de monopole, duopole, la constitution des prix ainsi que la transparence sur la composition des prix. Sur ce sujet, nous avons réaffirmer notre volonté : le pouvoir et les moyens de l’OMPR. Nous avons aussi abordé la question des parts de marché maximum pour un groupe sur un même territoire (c’est-à-dire ; limiter à 25% la part du marché).

D’autres avancées sur des sujets comme la politique de la ville, la dotation ferroviaire ou encore la préservation de la biodiversité ont été obtenues lors de ces 2 heures de réunion. Le constat est clair, quand nous sommes unis le Gouvernement change de discours. Maintenant nous attendons les actes.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
GROPOI
3 mois il y a

Quand nous sommes unis, le gouvernement change de discours ! Non, le gouvernement n’a qu’un seul objectif : faire que Paris décide de tout ! Pour cela, Paris s’appuie sans doute sur la mascarade en matière de gestion des deniers publics par nos zélus ! toutes les Sem et Spl en déficit chronique, les intercommunalités agissant en doublon dans nombre de domaines…cela s’appelle : le gaspillage de l’argent public…

Et, à Paris, ils savent le faire ! on enlève la taxe d’habitation et la compensation viendra de Paris…sauf que nos zélus malins ont augmenté la taxe foncière en moyenne de 10% en 2023.

Qu’est ce qui justifiait cette augmentation : au final nos collectivités ont gagné sur les deux tableaux…après on nous rabâche que la vie est chère, que les familles n’en peuvent plus… avec leur méthode, nos zélus participent à fragiliser la population, c’est cela la vérité…

Au final, ils sont tous complices de la situation !

Tous doit être décidé à Paris ! compris, pas compris ? le logement social de retour à Paris après les errements de nos zélus la moque !

Demain, la gestion de l’eau ! après demain, la gestion des déchets au regard de la lenteur dans la mise en oeuvre des projets, ou de l’incompétence de nos zélus…

Ensuite, viendra le tour des permis de construire, des appels d’offres… ça aura peut-être l’avantage d’éviter les tours de passe-passe et autres corruptions connues, mais ici, tout le monde ferme les yeux…

Lulu
Répondre à  GROPOI
2 mois il y a

et vous avez oublié aussi dans votre liste, que les embauches dans les collectivités devraient aussi être décidé à Paris, cela nous éviterai les emplois des copains incompétents grassement payés dans nos administrations, SPL et SEM……!

Ouais!
2 mois il y a

« i en début de rencontre qui a durée 2 heures, les échanges semblaient partir dans tous les sens et étaient imposés par le Gouvernement, les élus réunionnais ont su ramener ces discussions sur un nombre de points essentiels »……hum !

Dans la même rubrique

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial