Revenir à la rubrique : Economie

Plus de 50000 personnes ont voyagé en combiné Iles Vanille en 2015

Le président de Région Didier Robert s’est rendu ce mercredi 13 janvier à l’assemblée générale des Îles Vanille à Port-Louis. Au menu de cette assemblée, les actions passées et à venir menées par les Îles Vanille. Depuis 2010, selon l’organisation, les chiffres du tourisme ont augmenté de 10%. Plus de 50.000 personnes ont voyagé en […]

Ecrit par – le jeudi 14 janvier 2016 à 17H19

Le président de Région Didier Robert s’est rendu ce mercredi 13 janvier à l’assemblée générale des Îles Vanille à Port-Louis.

Au menu de cette assemblée, les actions passées et à venir menées par les Îles Vanille. Depuis 2010, selon l’organisation, les chiffres du tourisme ont augmenté de 10%. Plus de 50.000 personnes ont voyagé en combiné en 2015 sur l’ensemble des pays membres. La Réunion a quant à elle accueilli 40000 touristes supplémentaires depuis 2010. 

L’organisation régionale poursuit son engagement dans la filière croisière. En 2015, une convention a été signée avec la compagnie Costa pour « des retombées économiques pour la Réunion incontestables », a affirmé Didier Robert. En 2016, les rotations de bateaux de croisières devrait croître de 80%, et en 2017, une augmentation de 100 % est prévue.  Le nombre de croisiéristes passerait alors de 5200 touristes à plus de 18000 touristes. 

La question des liaisons aériennes a également été évoquée. Une rencontre avec les différentes compagnies régionales devrait avoir lieu à La Réunion dans les prochaines semaines. L’occasion d’avancer sur la création d’une compagnie low-cost océan Indien que le président de la Région appelle de ses voeux.  

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.

Au Royaume-Uni, la semaine de 4 jours séduit salariés et patrons

Un an après le terme d’une expérience grandeur nature, de nombreuses entreprises britanniques ont choisi de maintenir la semaine de 4 jours à 32 heures de travail. L’efficacité du dispositif semble aussi bien convaincre les employeurs que les salariés.