Revenir à la rubrique : Economie

Nouvelle forte hausse du prix des carburants au 1er juillet 2022

La préfecture de La Réunion vient de dévoiler le prix de vente maximum des hydrocarbures et du gaz à La Réunion à compter du 1er juillet 2022. De très fortes hausses sont observées.

Ecrit par NP – le jeudi 30 juin 2022 à 16H01

– Pour le sans plomb 

Le prix public est en hausse à 1,94 €/litre (+ 16 cts) par rapport au mois précédent. Cette évolution s’explique principalement par la hausse de la cotation. 

– Pour le gazole 
Le prix de vente est également en hausse à 1,64 €/litre (+ 17 cts) là encore, du fait de la hausse des cotations (+ 15 cts environ au final).

– Pour le gaz 
Le prix final de la bouteille est en forte baisse à 21,88 € (- 1,37 €). Ceci s’explique principalement par l’évolution à la baisse des cotations (- 12,69 % en cumulé soit près d’1,30€ en moins), renforcée par l’affaiblissement du Dollar face à l’Euro. 

En conséquence, les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion s’établissent de la façon suivante au 1er juillet 2022 :

L’établissement des prix des carburants et du gaz tient compte des conditions réelles du marché et le mécanisme de réglementation de ces prix permet d’assurer la transparence sur la formation des prix des hydrocarbures. Ainsi, sont notamment pris en compte des paramètres fluctuant à chaque mois telles que la parité euro/dollar et la cotation des produits à l’importation.

Pour juillet, et comme pour les mois précédents une aide exceptionnelle de l’État de 15 cts par litre s’applique pour les carburants éligibles.

En juin, les cours mondiaux des carburants ont poursuivi la tendance haussière (+ 16,65 % pour le gazole et + 7,56 % pour le sans-plomb) qui s’inscrit dans la continuité de la flambée des matières premières, induite par les crises et risques actuels (conflit russo-ukrainien et sanctions contre la Russie, situation pandémique, politiques monétaires) qui maintiennent le marché mondial sous tension.

En ce qui concerne le gaz, les cotations mensuelles enregistrent une baisse à 750 $/TM (soit – 12,79 % pour le butane et – 11,76 % pour le propane).

La parité euro-dollar connaît une très légère amélioration qui permet à l’euro de gagner en valeur, mais sans impact sur les prix.
La moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,0592 $ pour 1 €.

Les taxes environnementales (CEE) sur les carburants routiers sont en légère baisse (- 2,50%) mais là encore sans incidence sur le prix final consommateur de ces produits.

Enfin, les frais de passage, comme les marges de gros et de détail fixées par arrêté préfectoral, restent pour leurs parts inchangés.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Matinées de l’Emploi Agricole spéciales « Canne »

À l’approche de la campagne sucrière, la Chambre d’agriculture et ses partenaires organisent les Matinées de l’emploi agricole les 16 et 18 juillet prochains dans le Sud et l’Ouest de l’île. L’objectif : informer, accompagner et mettre en relation les demandeurs d’emploi et les exploitants agricoles à la recherche de main d’œuvre.

Chambre d’agriculture : “Une élection sans la CGPER, c’est comme un rougail sans tomate”

La CGPER de Jean-Michel Moutama a officiellement annoncé ce mercredi sa candidature pour les élections professionnelles de janvier prochain à la Chambre d’Agriculture. Pour “donner une nouvelle dynamique à l’agriculture réunionnaise” et revenir à la tête de l’instance agricole, la CGPER propose “une liste d’ouverture” à l’attention également des militants qui ne se retrouvent plus dans les organisations syndicales adverses.

Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en mai 2024 et +3,5 % sur un an

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion comme au mois précédent, rapporte l’Insee. Les prix des services continuent d’augmenter et ceux de l’énergie repartent à la hausse, tandis que les prix des produits manufacturés reculent. Quant aux prix de l’alimentation, ils sont stables, précise l’institut de sondage.