Revenir à la rubrique : National

Nouvelle-Calédonie : Un Kanak tué lors d’un échange de tirs avec les gendarmes

Une dixième victime est à déplorer ce mercredi matin depuis le début des violences urbaines en lien avec le dégel du corps électoral. Un homme a été tué par des gendarmes lors d'une opération sur un barrage routier. Les militaires ont été pris pour cible par des émeutiers, avant de répliquer.

Ecrit par N.P – le mercredi 10 juillet 2024 à 12H47
Photo : Haut-commissariat de la République de Nouvelle-Calédonie

L’information a été confirmée par le parquet de Nouméa aux médias locaux. Un homme est décédé ce mercredi 10 juillet, après avoir été touché par balle au Mont-Dore, près de la mission catholique de Saint-Louis. La victime aurait été mortellement touchée lors d’un échange de tirs avec les gendarmes. Selon la version des militaires, ils auraient ouvert le feu alors que l’homme les prenait pour cible.

Il s’agit d’un habitant de Saint-Louis connu de la justice. En 2018, il avait été condamné en appel à dix ans de prison pour son rôle dans les violences urbaines survenues en 2016 en lien avec la mort d’un kanak en marge d’un contrôle routier par un gendarme. Le bilan officiel est donc revu à la hausse, avec dix morts depuis le début des heurts il y a deux mois.

La traversée de Saint-Louis par la Route Provinciale 1 reste un point de tensions et de violences. Des barrages bloquent toujours la voie, forçant les gendarmes à multiplier les opérations de sécurisation.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.

Un nouveau député LR-RN suspecté de tentative d’escroquerie de 1,3 million d’euros

Un article récent du Monde a révélé une affaire troublante impliquant Alexandre Allegret-Pilot, le nouveau député LR-RN du Gard, suspecté d’avoir tenté d’escroquer 1,3 million d’euros. L’enquête indique qu’Allegret-Pilot aurait accordé une aide financière à une société inexistante, ce qui soulève des questions sur des pratiques potentiellement frauduleuses.